Football : faux pas du SC Bastia dans la course au titre, à domicile face à Annecy

Après avoir assuré sa promotion en Ligue 2, le Sporting Club de Bastia a connu une désillusion, hier vendredi 30 avril à Armand Cesari, avec une défaite 1-0 face à Annecy. Les Bastiais et les Rouennais sont désormais à égalité de points pour la première place de National.

Illustration. La déception du joueur bastides Sébastien Da Silva.
Illustration. La déception du joueur bastides Sébastien Da Silva. © Xavier Grimaldi/MaxPPP

Après les scènes de liesse, le retour aux choses sérieuses pour le SC Bastia a été délicat. La promotion en Ligue 2 dans la poche depuis ce mercredi, les Bastiais luttent désormais pour la première place du championnat de National. Hier, ils ont gâché une cartouche en perdant, à domicile, face à Annecy (1-0), pour le compte de la 32e journée.

Le Sporting a longtemps déjoué. Peu d'occasions, peu de mouvement, peu de frappes de balle... Le scénario parfait pour se laisser surprendre, face à une équipe qui pouvait assurer son maintien au terme de la partie.

Une opération réussie pour le club alpin : sur un centre en retrait à la 90e minute de jeu, le milieu de terrain Madyen El Jaouhari a su profiter de l'apathie des Corses et inscrire le seul but de la rencontre.

"Un bon vieux match de m****"

Trois jours après la montée en Ligue 2, ce match a fait retomber quelque peu l'euphorie. Et n'a pas manqué d'exaspérer, l'entraîneur Mathieu Chabert : "J'avais demandé aux garçons une attitude de champions. Là, on a vu des comportements de sénateurs. C'est pas mon équipe. C'est embêtant."

Et de poursuivre d'un ton plus sec en conférence de presse d'après-match : "Il a manqué de tout. C'était un bon vieux match de m****, excusez-moi l'expression. Il faut digérer cette montée rapidement et c'est un bon coup de pied au cul pour le prochain match."

Il ne reste plus que trois rencontres au SC Bastia pour aller glaner le titre de National. La prochaine échéance aura lieu, mardi 4 mai, à Cholet, à l'occasion d'un match en retard de la 28e journée.

Ils se déplaceront ensuite sur la pelouse de Quevilly-Rouen, le 10 mai prochain, pour ce qui s'apparente à une finale pour le titre. En effet, QRM occupe la deuxième place du championnat à égalité de points avec les Bastiais. Seul le golévarage, et une différence de quatre petits buts, sépare les deux équipes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport sc bastia