Le Sporting Club de Bastia rate son rendez-vous face à Endoume

© Christian Giugliano/FTVIASTELLA
© Christian Giugliano/FTVIASTELLA

Déception pour le Sporting Club de Bastia (SCB). Ce dimanche, en championnat de National 3, le SCB s'est incliné deux buts à zéro face à Endoume, lors d'une rencontre précédée d'incidents entre supporters. Sur le terrain, les Bleus n’ont jamais inquiété les Marseillais.

Par France 3 Corse ViaStella

Dans les vestiaires du stade Roger Lebert, pas un regard entre eux, pas un mot prononcé. L’équipe du Sporting Club de Bastia (SCB) sait qu’elle est passée à côté du rendez-vous. Même l’entraîneur de la formation, Stéphane Rossi, ne dira rien à ses joueurs.

« Je voudrais avoir une pensée pour les gens qui se sont fait agresser dans la tribune, parce que c’était un acte gratuit et prémédité. Ca, il faut en parler parce que c’est grave. Il faut que ça se sache. Mais ce n’est pas une excuse par rapport au match.

Quand on porte le maillot du Sporting, il faut faire preuve d’autres valeurs que ce qu’on a pu montrer cet après-midi. Franchement, je suis très déçu ce soir d’avoir perdu ici
», indique Stéphane Rossi.

Le Sporting Club de Bastia rate son rdv face à Endume


En découdre


Les incidents dont parle l’entraîneur du Sporting concernent des supporters, apparemment de l’Olympique de Marseille, se sont déplacés au stade pour provoquer, pire pour en découdre avec les Bastiais. Les faits ont duré 10 minutes, et le match va tout de même démarrer à l’heure, mais dans une ambiance détestable en tribune.

Sur la pelouse, les Bastiais sont dominés d’entrée de jeu. Endoume ouvre le score au bout d’un quart d’heure de jeu. La réaction du SCB est timide et c’est encore l’équipe adverse qui pousse. Il faudra attendre la 74e minute de jeu pour voir la plus franche occasion bastiaise.

Un feu de paille, car cinq minutes avant le coup de sifflet final Endoume double la mise. Les espoirs bastiais s’envolent.


Sur le même sujet

Les + Lus