Secousses en Corse : des avions de chasse sèment le trouble

Vue depuis la tour de Sénèque (Luri / cap Corse) / © Théo Pieretti / Facebook
Vue depuis la tour de Sénèque (Luri / cap Corse) / © Théo Pieretti / Facebook

Une "secousse" a été ressentie mercredi matin en Haute-Corse, de Bastia à Aleria, selon des témoignages. Mais le phénomène qui n'a pas été constaté par le Réseau National de surveillance sismique, viendrait plutôt du passage d'avions de chasse dans le cadre d'une campagne de tirs en Corse.

Par France 3 Corse ViaStella

La "secousse" a été ressentie vers 11h15. L'alerte a été relayée par des internautes sur Twitter. Les premiers témoignages viennent de Bastia. Mais le phénomène a aussi été ressenti plus au sud, sur le cordon lagunaire, ainsi que sur les communes de Borgo et de Casamozza, jusqu'à Aleria, à 72 km! 

Selon les témoignages il s'agit de "deux fortes explosions profondes inexplicables". A Alistro, "trois secousses" ont été ressenties. 


Aucune secousse en Corse 

Contacté, le RéNaSS, le Réseau National de surveillance sismique a indiqué n'avoir enregistré aucune secousse en Corse. L'organisme a indiqué que la seule activité sismique importante mercredi matin se situait encore en Italie, sans toutefois que cela puisse avoir de conséquences pour l'île.

Le Service départemental d'incendie et de secours de Haute-Corse n'avait d'ailleurs reçu aucun appel alarmant. 

Il peut cependant exister un temps de latence entre le moment où une secousse est ressentie et où elle est enregistrée. L'évènement doit ensuite être validé par un sismologue pour être officiellement répertorié comme un tremblement de terre.

Le dernier séisme, d'une magnitude de 2,9 sur l'échelle de Richter, a été enregistré ce matin à 7h55, à 28 km à l'Ouest de Piacenza.  
 
Ce type de séisme est légèrement ressenti mais n'occasionne généralement pas de dégâts selon l'échelle de répercussions des tremblements de terre. 

On recense 50 000 tremblements de terre qualifiés de mineurs par an dans le monde.

Manoeuvres aériennes en Corse

L'explication vient de manoeuvres militaires actuellement en cours à la base aérienne de Ventiseri-Solenzara en Corse du Sud. Des avions de chasse ont repris les airs ce matin, a indiqué le service communication de la base.

"Il s'agit d'une campagne de tirs que nous avions annoncée il y a un mois, impliquant notamment des Rafale et qui a juste repris ce matin", a-t-on précisé.

"Le survol de l’île par plusieurs avions de type F15 dans le cadre d’une manœuvre d’entraînement est à l'origine des ondes ressenties", a également indiqué la préfecturede haute-Corse suite aux nombreuses interrogations.  

Les "explosions" ressenties viendraient du fameux "double bang supersonique" causé par ces appareils lorsqu'ils franchissent le mur du son.

Sur le même sujet

Les + Lus