Théâtre de Bastia : le point sur les travaux

Depuis cinq mois, le théâtre de Bastia est fermé, pour d’importants travaux. Une rénovation totale pour un budget de 41 millions d'euros. Le point sur le chantier en cours, qui devrait prendre fin en 2028.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Depuis cinq mois, les portes du théâtre de Bastia sont fermées.

Mais à l’intérieur, il y a déjà eu beaucoup de passage, de repérage avant le début des travaux.

Le gros du chantier doit débuter d’ici la fin de l’année.

Mais avant cela, tout l’établissement doit être vidé, les sièges retirés.

Prochaine étape : le désamiantage des 8 000 mètres carrés du théâtre. L’opération durera six mois et est prévue pour cet été.

41 millions d'euros

Un chantier complexe. Un budget de 41 millions d’euros toutes taxes comprises, dont 10 seront pris en charge par la municipalité de Bastia, le reste par l’Etat et la Collectivité de Corse.

Ce financement attend pour être totalement consolidé la signature de ces deux partenaires de la commune de Bastia.

Un montant que la municipalité espère ne pas dépasser, mais qui a déjà souffert de l’inflation et de la guerre en Ukraine, avec une hausse de 20% par rapport aux estimations initiales.

Restauration totale

Un théâtre emblématique, bientôt métamorphosé : intérieur, extérieur, façades, tout sera restauré.

Avec une grande salle de spectacle modernisée, de nouveaux locaux pour le conservatoire, une cage de verre posée sur le toit et un nouvel auditorium dans l'ancien foyer.

Pour que le théâtre retrouve son public et ses artistes, il faudra patienter au moins jusqu’en 2028.

Le reportage de Juliette Vincent et Anna Péron :

durée de la vidéo : 00h02mn42s
. ©J. Vincent - A. Péron - T. Mollet