Justice : un notaire et un marchand de biens mis en examen

Commissariat de police de Bastia (Illustration) / © FTVIASTELLA
Commissariat de police de Bastia (Illustration) / © FTVIASTELLA

Un notaire du Cap Corse et un marchand de biens ont été mis en examen jeudi 7 avril. Ils comparaîtront devant le tribunal correctionnel le 31 mai prochain pour escroquerie, faux et usage de faux et blanchiment.

Par France 3 Corse ViaStella

Christophe Ramazzoti, notaire du Cap Corse et Patrice Collet-Mattei, marchand de bien, ont été mis en examen jeudi 7 avril. Ils comparaîtront devant le tribunal correctionnel le 31 mai prochain. 

Le notaire Christophe Ramazzoti est accusé d'avoir validé des actes d'achat et de revente qui étaient en réalité des faux. Il comparaîtra donc pour "faux en écriture publique" et "complicité d'escroquerie". Il ne pourra plus exercer son activité jusqu'au 31 mai, date de l'audience.

Patrice Collet-Mattei, marchand de biens, aurait quant à lui contracté des prêts de manière frauduleuse auprès de trois banques différentes alors qu'il avait reçu un interdit bancaire. Pour cela, il aurait falsifié un extrait d'acte de naissance et sa carte d'identité. 

Une troisième personne, la compagne de Patrice-Collet Mattei, est également convoquée devant le tribunal le 31 mai prochain. Elle comparaîtra pour complicité d'escroquerie et blanchiment. 

L’enquête est menée par la police judiciaire (PJ) et le Groupe d'intervention régional (GIR) de Corse.

Sur le même sujet

Les + Lus