Biguglia - Des cultures maraîchères ravagées par la grêle

Des plants de tomates ravagés par un orage de grêle à Biguglia (haute-Corse), le 14 mai 2018 / © E. ARRAUDEAU / FTVIASTELLA
Des plants de tomates ravagés par un orage de grêle à Biguglia (haute-Corse), le 14 mai 2018 / © E. ARRAUDEAU / FTVIASTELLA

L'orage de grêle qui s'est abattu lundi sur Biguglia (Haute-Corse) a provoqué d'importants dégâts aux exploitations maraîchères en plein champ. Pour certains maraîchers, faute d'assurance, les pertes sont immenses.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Poivrons, tomates, courgettes ou aubergines, tout a été dévasté par l'orage de grêle qui s'est abattu lundi dernier sur la commune de Biguglia, au nord de Bastia. En une vingtaine de minutes, des dizaines de milliers de plants ont été ravagés par les grêlons.

Du jamais vu pour Noël Rao : " On était en train d'attacher les tomates (...) à un moment donné c'est venu d'un coup, j'ai cru que c'était la fin du monde, c'était l'enfer et des grêlons gros comme des balles ping-pong!", explique ce maraîcher.  

Ses 8 000 plants de tomates saccagés par la grêle valaient 20 000 euros. Une perte sèche pour le maraîcher qui n'était pas assuré pour ce risque. Au mieux, sa production aura un mois de retard. Si elle peut reprendre.

La Chambre d'agriculture de Haute-Corse a entrepris un état des lieux pour aider les agriculteurs à relancer leur production.

Intervenants - Noël Rao, maraîcher; Elodie Lescalier, conseillère spécialisée maraichage. Equipe - Emilie Arraudeau, Typhaine Urtizverea.

Sur le même sujet

Bonus - Diana Di L’Alba, interview d'Antoine Marielli

Les + Lus