C’est parti pour la Spassimare, le projet de voie douce autour de Bastia

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Corse ViaStella
durée de la vidéo: 01 min 33
Vincenzo Circo, directeur général des services techniques de la Ville de Bastia; Pierre Savelli, maire de Bastia ©France 3 Corse ViaStella

Ce projet de l’ancienne municipalité doit permettre d’aller à pied ou en vélo du quartier de Toga au nord de Bastia, aux quartiers sud jusqu'à la plage de l’Arinella. La nouvelle majorité a repris et modifié ce projet qui n’a été réalisé pour l’instant que jusqu’au Vieux port.

"Le projet va nécessiter la piétonisation du Vieux port, ensuite une fois arrivé à l’extrémité du quai Sud au pied de la Citadelle, il y aura l’Aldilonda, une passerelle qui contournera la Citadelle côté mer", explique Pierre Savelli, maire de Bastia.  





Le chantier se poursuit après le tunnel de Bastia jusqu’à l’Arinella. C’est la tranche de travaux actuellement en cours, réalisée de nuit pour ne pas gêner la circulation. Une zone d’essai de la Spassimare a été réalisée ces derniers mois pour valider des choix de matériaux.



D’ici fin 2018, tout le front de mer sera aménagé pour les piétons et les cyclistes sur une voie protégée de la circulation. Ce projet d’un peu plus de 3 millions d’euros est financé à 60% par l’Union Européenne et pour le reste par la Collectivité territoriale de Corse et la mairie. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité