• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Collège de Moltifao : parents et enseignants se mobilisent, une pétition lancée

Des enseignants du collège de Moltifao, des élèves et leurs parents ont organisé un barrage filtrant à Ponte Leccia, mercredi 21 février. / © Béatrice Battesti
Des enseignants du collège de Moltifao, des élèves et leurs parents ont organisé un barrage filtrant à Ponte Leccia, mercredi 21 février. / © Béatrice Battesti

Ce matin, les enseignants du collège de Moltifao et les parents d’élèves ont mis en place un barrage filtrant à Ponte Leccia. Ils protestent contre la baisse des moyens alloués à leur établissement. Une pétition en ligne a été lancée.

Par Anouk Passelac

Sur une banderole, ils ont inscrit « Tous prêts et debout pour le collège ». Mercredi 21 février, professeurs, parents et élèves ont organisé un barrage filtrant à Ponte Leccia pour protester contre la baisse des moyens alloués au collège de Moltifao.
© Béatrice Battesti
© Béatrice Battesti
Cette réduction de la Dotation globale horaire de l’établissement est décidée par l’académie. Si elle est confirmée, elle pourrait fortement perturber les heures d’enseignement bilingue français-corse.

Une pétition en ligne a été lancée pour soutenir le collège de Moltifao. Celle-ci a déjà récolté environ 600 signatures.

Réunion sur la carte scolaire à Bastia


Parents et enseignants ont déposé une demande d’audience auprès du rectorat, « sans réponse à ce jour », précise une publication Facebook.
Le texte poursuit:

Il est inacceptable alors que Monsieur Blanquer, ministre de l’éducation nationale, annonce des moyens et des professeurs supplémentaires pour le rural et la montagne, que le collège rural de Moltifao soit mis en péril.

Dans ce contexte d’inquiétude, une réunion était organisée au siège de l’inspection académique de Haute-Corse à Bastia, mercredi matin, en présence de syndicats enseignants. Ces derniers ont voté contre le projet de carte scolaire présenté par l'académie.

Sans évoquer la situation du collège de Moltifao, le directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) de Haute-Corse, Christian Mendivé, a rétorqué qu'il était "très fier" de certains acquis pour l'année 2018: 25 postes d'enseignants, le dédoublement des classes en éducation prioritaire et en éducation prioritaire renforcée, la préservation de classes uniques dans la ruralité, et le renforcement des brigades de remplacement.
Le directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen)



Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus