Collision au large du Cap Corse : la vidéo de l’équipage du navire Ulysse qui indigne les réseaux sociaux

Sur Facebook, un membre de l'équipage du navire tunisien Ulysse qui est entré en collision avec le porte-containers chypriote Virginia le 7 octobre minimise les faits. / © Montage photo. CC Facebook et Marine Nationale.
Sur Facebook, un membre de l'équipage du navire tunisien Ulysse qui est entré en collision avec le porte-containers chypriote Virginia le 7 octobre minimise les faits. / © Montage photo. CC Facebook et Marine Nationale.

D’abord sur les réseaux sociaux tunisiens puis français, la vidéo fait grincer des dents. On y voit l’équipage du navire tunisien Ulysse, serein, se dédouaner de la collision au large du Cap Corse, qui a provoqué 200m3 de pollution.
 

Par P.S.

Ils ont l’air d’aller bien. « Notre moral est au top ! », assurent-ils. Leur commandant est « le meilleur sur terre, de la meilleure compagnie maritime » disent-ils. D’ailleurs, ils regardent un dessin animé « Les aventures de panda », preuve que tout va bien. L’accident qui leur a fait percuter un porte-containers chypriote et déverser plus de 200m3 d’hydrocarbures dans la Méditerranée ? « C’est vrai qu’il y a eu un petit problème, ça peut arriver à n’importe quel navire », dit le marin tunisien, qui a posté fièrement cette vidéo sur sa page Facebook.

Elle a été traduite en français par le Huffington Post.
Collision au large du Cap Corse : la vidéo de l’équipage du navire Ulysse qui indigne les réseaux sociaux
Repérée par le Huffpost, cette vidéo a été postée par un membre de l'équipage du navire tunisien Ulysse.

Si l’enquête doit établir de manière précise les causes de l’accident, le ministre de l’Environnement François de Rugy, a dénoncé le “comportement anormal du navire tunisien″. Pour lui, « À ce stade on ne peut pas dire ce qui s'est passé mais il est évident qu'il n'y a pas eu la veille à la barre du navire roulier car sinon la collision aurait pu être évitée simplement par une navigation à vue et a fortiori avec tous les appareils électroniques ».

Le Huffpost Maghreb a relevé que Noureddine Chaibi, le directeur général par intérim de la CTN a promis des sanctions contre l’équipage: “Je ne vais pas les défendre. Cela sera un des points dont nous discuterons cet après-midi” dans le cadre d’une réunion de crise.

“Je suppose que leur état psychologique les a amené à parler de la sorte (...) Ils auraient dû se taire” a-t-il ajouté.

Sur les réseaux sociaux tunisiens puis français, cette vidéo en a énervé plus d’un.
 

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus