Corte : l'école élémentaire Sandreschi vandalisée, une plainte déposée

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.Bouschon

À Corte, l’école élémentaire Sandreschi a été la cible de dégradations au cours du week-end du 13 au 14 août. Des peintures ont été renversées dans plusieurs salles de classe, endommageant légèrement le mobilier. Un vandalisme de petite échelle dénoncé par les services municipaux.

Des jets de peinture roses, rouges, bleus, jaunes ou encore dorés sur les sols, les tableaux, les murs... C’est le triste spectacle découvert dans plusieurs salles de classe de l’école élémentaire Sandreschi, à Corte, hier, mardi 16 août, par un agent des services techniques de la ville.

"Cela a été constaté en tout début de matinée, raconte Ludovic Filippi, directeur des services techniques de Corte. Nous avons immédiatement prévenu les élus et demandé une intervention de la gendarmerie pour constater et procéder à une enquête."

Selon les premiers éléments, aucune autre dégradation ou trace d’effraction n’a été relevée. Aucun matériel n'aurait également été volé.

La piste privilégiée, à cette heure : des enfants ou adolescents qui auraient réussi à entrer dans l'école. Ils auraient ensuite fait usage de peintures trouvées sur place.

Une plainte déposée par la mairie

Si les dégâts restent minimes, les services de la mairie de Corte expriment leur indignation, et ont décidé de déposer plainte.

"On a envie de dire à ces personnes que ce n'est pas anodin, ce qu'elles ont fait", souffle Nathalie Pulicani, adjointe déléguée aux affaires scolaires.

De mémoire de Cortenaise, aucun autre établissement scolaire n'aurait été vandalisé de la sorte au cour des dernières années, assure-t-elle.

"Même si ce n'est pas catastrophique, ce n'est pas anodin, reprend Nathalie Pulicani. On vit dans une ville qu'on pensait protégée de ces actes. Bien sûr, on n'est jamais à l'abri de tout cela... Mais l'école c'est quelque chose qui se respecte, on y acquiert une éducation. On n'est pas là pour faire ce genre de choses."

Les travaux de nettoyage ont débuté cet après-midi. Le groupe scolaire, qui accueille autour de 400 enfants, devrait pouvoir rouvrir sans soucis en septembre prochain.

L’enquête suit son cours. En l'attente, les services de la mairie réfléchissent à renforcer le dispositif de sécurité des établissements scolaires cortenais. Ils envisagent notamment la possible installation de caméras de vidéosurveillance.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité