Corte : l'exploitation agricole d'une apicultrice touchée par un incendie

Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 janvier l'exploitation agricole d'une apicultrice en installation a été touchée par un incendie. Les dégâts matériels sont estimés à environ 30.000 euros. 

Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 janvier l'exploitation agricole d'une apicultrice en installation a été touchée par un incendie.
Dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 janvier l'exploitation agricole d'une apicultrice en installation a été touchée par un incendie. © Mossa Paisana / Facebook

Lorsque Saveria Casanova, apicultrice en installation, se rend sur son terrain familial de Corte, le 19 janvier dernier, elle ressent de la "tristesse" et une "incompréhension totale". 

La nuit précédente, une partie du matériel stocké sur une exploitation est touché par un incendie. "Il s'agit d'une pelle de 9 tonnes que j'utilisais pour mettre en valeur mon terrain, et d'un algeco dans lequel il y avait un peu de matériel", explique la jeune agricultrice. 

En tout, elle estime les dommages matériels sont estimés à environ 30.000 euros. 

Une plainte déposée 

Pour Saveria Casanova, il ne fait aucun doute que l'incendie est criminel. Elle souligne notamment que son terrain n'est relié "ni à l'électricité, ni à l'eau". Une plainte est déposée le jour même. 

Une analyse que partage aussi Mossa Paisana. Dans une publication Facebook, le syndicat agricole décrit les faits comme un "acte honteux et inqualifiable, traduit par un lâche sabotage de son outil de travail."

Contacté le parquet de Bastia indique qu'à ce stade aucune piste n'est envisagée et que la nature criminelle des faits n’est pas encore avérée. 

Après une carrière de responsable commerciale, Saveria Casanova s'est reconvertie dans l'apiculture. Officiellement installée début 2020, elle possède actuellement 65 ruches, dont 15 à Corte, et est en pleine augmentation de son cheptel. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers agriculture économie