Meurtre de Barthélémy Casanova à Corte : deux personnes placées en garde à vue

Deux personnes interpellées et placées en garde à vue ce mardi 18 octobre. Ces arrestations ont eu lieu dans le cadre d'une information judiciaire concernant le meurtre de Barthélémy Casanova à Corte dans la nuit du 27 au 28 janvier 2020.

Ce mardi, lors d'une opération de police, deux personnes ont été interpellées. Elles sont toujours placées en garde à vue.

Selon le procureur de la République, ces arrestations sont en lien avec le meurtre de Barthélémy Casanova, dans la nuit du 27 au 28 janvier 2020 à Corte.

Les interpellations ont eu lieu dans le cadre d'une information judiciaire conduite par un juge d'instruction du palais de justice de Bastia.

Un autre homme, Jean-François Mattei, faisait l’objet d’un mandat de recherche dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Barthélemy Casanova, il avait été interpellé en juillet dernier, après deux ans de cavale.

Les enquêteurs agissaient alors dans le cadre d’un autre dossier criminel pour lequel il sera mis en examen pour complicité de tentative de meurtre et extorsion de fonds et placé en détention.

Nous n’avons pas pu savoir s’il a été depuis extrait de sa cellule et entendu également dans le cadre de l’homicide de Barthélemy Casanova, le procureur de la République de Bastia se refusant à tout commentaire à ce sujet à ce stade de l’enquête.

Barthélémy Casanova avait été tué par balles à la suite d'une altercation dans un établissement de nuit à l'âge de 39 ans. L'homme était bien connu dans la région cortenaise.

Jusqu'à présent aucune interpellation n'avait eu lieu dans cette affaire.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité