Coronavirus - Haute-Corse : un homme arrêté pour vente illégale de masques chirurgicaux

Un homme a été interpellé par la brigade de gendarmerie d'Aleria pour avoir vendu illégalement des masques à des personnes âgées. / © Alexandre MARCHI / Maxppp
Un homme a été interpellé par la brigade de gendarmerie d'Aleria pour avoir vendu illégalement des masques à des personnes âgées. / © Alexandre MARCHI / Maxppp

Un homme de 58 ans a été arrêté après avoir vendu deux lots de masques de protection chirurgicaux achetés sur internet. En l’absence de marque ou d’indication sur leur provenance, le stock saisi par les gendarmes a été détruit.

Par P. Sauthier

C’était au début du confinement, le 19 mars 2020. Un homme originaire de Sorbo-Ocognano s’est rendu à Zalana pour tenter de démarcher des clients et vendre des masques chirurgicaux achetés en ligne.

Prix pour un lot de dix masques : 39,90€. Il en aurait vendu deux lots à des personnes âgées qui auraient ensuite porté plainte.

Le jour-même, les enquêteurs de la gendarmerie d’Aleria ont saisi des masques dans son véhicule et au domicile de sa compagne, ainsi que 80€ provenant de la vente.

Masques détruits

"En l’absence de marque et d’indication susceptible d’identifier leur provenance, les masques ont, après vérification auprès d’un personnel de santé, été détruits", écrit le parquet de Bastia dans un communiqué.

Le prévenu, âgé de 58 ans, fait l’objet d’une convocation en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC)  en octobre pour pratiques commerciales trompeuses, travail dissimulé par dissimulation d’activité et de contraventions pour déplacement hors du domicile sans justificatif. Il était connu de la justice pour une affaire de travail dissimulé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus