Covid19 : le seuil des 1.000 vaccinés bientôt franchi en Corse

958 personnes ont reçu une dose du vaccin contre le virus sur l'île. Comme dans toute la France, la campagne commence sur un rythme prudent.  

Illustration/ Pour l'heure, seules les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnels à risques qui travaillent en première ligne sont concernées par le vaccin.
Illustration/ Pour l'heure, seules les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnels à risques qui travaillent en première ligne sont concernées par le vaccin. © ALAIN JOCARD / AFP

C'était le 6 janvier dernier. 1950 doses du vaccin Pfizer-BioNtech, au centre de toutes les attentions et de toutes les polémiques depuis plusieurs semaines, arrivaient en Corse. A l'hôpital de Bastia. 

Le même jour, la moitié prenait la direction d'Ajaccio, et les vaccinations pouvaient débuter sur l'île. 

Le 11 janvier, six jours plus tard, 958 insulaires ont eu droit à leur piqûre. Pour la plupart, personnels soignants et personnes âgées de plus de 75 ans, dans les centres hospitaliers et les Ehpads de Corse. Comme convenu. 

0,288 % des Corses vaccinés

Ces 958 vaccinés représentent 0,288 % des habitantes et des habitants de l'île. On le voit, le chemin est encore long. 

Lors de la conférence de presse de l'ARS et du préfet, la semaine dernière, les autorités assuraient que de nouveaux vaccins devraient arriver dans les jours à venir. 

Les premiers chiffres de la vaccination en France, région par région.
Les premiers chiffres de la vaccination en France, région par région. © Ministère de la Santé

0,288 % des Corses vaccinés

Ces premiers chiffres de vaccinations sont publiés alors que l'on commence à se faire une idée des conséquences des fêtes de fin d'année sur la propagation de l'épidémie. 

La semaine dernière, le taux de positivité sur l'ensemble de la France a été multiplié par deux, passant de 2,8 % à 5,8 %. 

Une augmentation qui va dans le sens de celles et ceux qui redoutaient que les vacances de Noël et leurs flux de voyageurs soient bénéfiques au Covid19...

Des contrôles sont fréquemment effectués à la descente des avions et des bateaux, pour s'assurer que les voyageurs qui arrivent en Corse sont en possession d'un test négatif (Aéroport de Poretta, Bastia, première semaine de janvier)
Des contrôles sont fréquemment effectués à la descente des avions et des bateaux, pour s'assurer que les voyageurs qui arrivent en Corse sont en possession d'un test négatif (Aéroport de Poretta, Bastia, première semaine de janvier) © Jean-André Marchiani / FTV

L'île continue de jouer les bons élèves

En Corse, pour l'heure, la tendance est moins marquée. Alors même que les craintes étaient nombreuses, au vu du nombre d'insulaires revenant du continent en fin d'année. Mais, respect des consignes, obligation des tests ou les deux, on n'observe pas, pour l'heure, de flambée des chiffres. 

Le nombre d'hospitalisations subit néanmoins une légère augmentation. Au 11 janvier, 21 personnes sont hospitalisées, dont 11 en réanimation ou soins intensifs. 
Le 30 décembre dernier, on en dénombrait 15, dont 5 en réanimation ou soins intensifs. 

Le colis contenant les vaccins anti-Covid-19, livré sous escorte de la gendarmerie au centre hospitalier de Bastia le 6 janvier.
Le colis contenant les vaccins anti-Covid-19, livré sous escorte de la gendarmerie au centre hospitalier de Bastia le 6 janvier. © Axelle Bouschon / FTV

Mais le taux de positivité, de 1,9 %, reste stable par rapport à la semaine précédente. Et loin des 5,8 % de la moyenne nationale.
Et les taux d'incidence, eux aussi, restent très encourageants :

Alors que la moyenne, pour l'ensemble du pays, s'affiche à 191 pour 100.000...

La prudence, néanmoins, reste plus que jamais de mise. En Corse, depuis de début de la pandémie, le nombre de décès, est de 142, dont 24 en Ehpad. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins