• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Quel prix pour le domaine agricole de Casabianca ?

Le domaine de Casabianca, l'un des plus grands domaines agricoles de Corse, est à vendre. / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
Le domaine de Casabianca, l'un des plus grands domaines agricoles de Corse, est à vendre. / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

Les services de la Direction de l'immobilier de l'État (DIE) sont en Corse ce jeudi pour estimer le prix de vente du domaine de Casabianca, l'un des plus grands domaines agricoles de Corse.

Par Grégoire Bézie avec AFP / FTVIASTELLA

La DIE doit estimer jeudi ce domaine agricole vaste de 469 hectares dont 228 hectares de vignes plantées en partie en bord de mer, sur la côte orientale de la Corse.

Il revient à l'organisme d'établir le prix de vente du foncier, mais aussi des biens immobiliers, du matériel agricole et des coûts de remise en exploitation.

Le prix de vente du domaine de Casabianca devrait être connu entre le 20 et le 22 avril.

L'un des hangars du domaine agricole de Casabianca (Haute-Corse) à la vente. / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
L'un des hangars du domaine agricole de Casabianca (Haute-Corse) à la vente. / © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA

La mise en vente la semaine dernière du domaine agricole en liquidation judiciaire avait suscité la colère des partis nationalistes corses, inquiets de voir se mettre en place une "opération spéculative" et le rachat du domaine par des propriétaires non-insulaires.

Corsica Libera, le parti indépendantiste de Jean-Guy Talamoni, président de l'Assemblée de Corse, s'était même montré menaçant face à d'éventuels "spéculateurs".

Un fonds de 800.000 euros de la Collectivité de Corse a été débloqué pour permettre à la Safer (société d'aménagement foncier et d'établissement rural) de préempter.

L'organisme avait déjà fait une offre de rachat il y a quelques mois qui avait été refusé, a indiqué Lionel Mortini, président de l'Odarc (Office du développement agricole et rural de la Corse).
Casabianca : la Safer pourrait préempter
Lionel Mortini, président de l'Odarc  - France 3 Corse ViaStella


A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus