Déconfinement : le préfet de Haute-Corse fait fermer plusieurs bars et paillotes qui ne respectent pas la distanciation

Les trois établissements devront rester fermés durant 20 jours. D'autres sont dans le collimateur des autorités.
ILLUSTRATION - Les bars et restaurants insulaires devront dès à présent et jusqu'au 18 octobre fermer à minuit.
ILLUSTRATION - Les bars et restaurants insulaires devront dès à présent et jusqu'au 18 octobre fermer à minuit. © maxnewsworldfive158238

Pour une paillote à Lucciana, un bar à Saint-Florent et un autre à Moltifao, le reprise de l'activité, si longtemps attendue, n'aura pas duré longtemps. 
Et pour une vingtaine de jours, ils sont contraints par le préfet de Haute-Corse de baisser le rideau.
Comme ils l'avaient fait en mars, avril et mai, pour tenter de faire barrage à la Covid-19. 
 


Compenser trois mois de confinement...

3 mois fermés, pour les bars, les restaurants et les paillotes de l'île, ça a été long. 
Très long. 

De quoi faire mal à la trésorerie, et parfois même mettre en péril la survie de certains établissements. 
Alors quand, le 2 juin, le gouvernement a autorisé les établissements à ouvrir leurs portes, ça a été le soulagement. 

Le problème, c'est que le retour des clients, eux aussi ravis de retrouver les terrasses au soleil, a incité certains patrons et gérants à s'arranger avec les règles sanitaires et les consignes de distanciation données au niveau national. 

Histoire de ne refuser personne, peut-être, et de renflouer les caisses désespérément vides après le confinement.
Ou par négligence, qui sait, alors que le pays entier commence à se dire que l'épidémie est derrière nous. 
 

© Unsplash / Cosmo WEI

 

Deux autres établissements mis en demeure

Trois d'entre eux ont donc été sanctionnés, et devront donc faire une croix sur 20 journées de recette...
Deux autres établissements sont concernés, à Bastia et Calvi, font également l'objet d'une mise en demeure. 

Il y a fort à parier que ces premières sanctions vont inciter certains bars et restaurants, qui ont élargi leur terrasse pour mettre plus de tables, et pas pour les disposer plus loin les unes des autres, à revoir leurs plans rapidement...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société