Des commémorations de la bataille de Ponte Novu organisées a minima à cause du Covid-19

Le 252e anniversaire de la bataille de Ponte Novu sera de nouveau commémoré, ce samedi 8 mai, dans un contexte de crise sanitaire liée au Covid-19. Une messe doit être tenue et quelques bouquets de fleurs seront jetés dans le fleuve du Golo.

Illustration. Le 252e anniversaire de la bataille du Ponte Novu sera de nouveau célébré dans un contexte de crise sanitaire.
Illustration. Le 252e anniversaire de la bataille du Ponte Novu sera de nouveau célébré dans un contexte de crise sanitaire. © Pierre Murati/MaxPPP

Les commémorations de la bataille du Ponte Novu de nouveau marquées par le Covid-19. En raison du contexte sanitaire, l'association Ricordu Di Ponte Novu a dû revoir l'ensemble de ses manifestations prévues ce samedi 8 mai.

La bataille qui a sonné le glas de la Révolution corse, consécutive à la défaite des troupes de Pasquale Paoli face aux Français, fête ce samedi son 252e anniversaire.

"Pour les raisons que nous connaissons tous en ces moments terribles, nous ne pouvons pas nous permettre de mettre en danger la santé de tous", explique l'association. Cette année, elle a toutefois décidé de maintenir la messe.

Quelques bouquets de fleurs seront ensuite jetés dans le Golo pour rappeler le souvenir des Naziunali tombés le 8 mai 1769.

Des hommages sur les réseaux

L'année dernière, des hommages "confinés" avaient été organisés. Une opération "Una casa una bandera" avait  sur les réseaux sociaux.

Cette année encore, cette journée de souvenir se fera en partie par voie numérique :

Il en est de même pour le parti Femu a Corsica :

Les députés nationalistes ont également rendu hommage aux Corses tombés en 1769 :

Le parti Core in Fronte annonce qu'il déposera une germe de fleurs dans le fleuve à 14 heures en souvenir "des patriotes tombés pour défendre la liberté et l'indépendance" :

Des soutiens toujours plus nombreux pour une date historique

Dans son message sur les réseaux sociaux, U Ricordu di Ponte Novu remercie ses soutiens toujours plus nombreux : "Nous sommes fiers de voir que chaque année nous sommes de plus en plus présents à Ponte Novu et que ce devoir de mémoire se transmet et se transmettra à nouveau", écrit l'association qui perpétue ce souvenir depuis 2014.

Le 8 mai 1769, Pascal Paoli lance ses troupes sur trois fronts afin de reprendre Lento aux Français. Lors d'un premier assaut, les indépendantistes progressent mais se retrouvent vite confrontés à des renforts français.

La contre-attaque accule les troupes paolistes sur la rive droite du pont. 1 200 soldats français les attendent sur les hauteurs. Les Corses tentent alors de repasser sur l'autre rive, mais tombent sous le feu nourri de mercenaires prussiens.

Les troupes corses sont laminées. C'est la fin de l'indépendance de la Corse et d'une guerre de 40 ans. En 1796, le général Napoléon Bonaparte, réprimera la tentative de sécession de Pascal Paoli. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture culture régionale