Deux ans de prison ferme pour avoir tiré accidentellement sur son ami

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Serrano
© France3 CorseViaStella

C'est une condamnation très lourde, au nom de la lutte contre la diffusion des armes à feu, qu'a prononcé ce lundi le tribunal correctionnel de Bastia, à l'encontre d'un jeune saisonnier qui avait blessé son ami en manipulant une arme au sortir d’une boite de nuit à Corte.

 

Deux ans de prison ferme assortie d'un mandat de dépot, la peine est lourde pour ce saisonnier dont l'histoire, qui peut susciter la moquerie, aurait pu avoir une issue dramatique. Car la balle qu'il a tiré accidentellement sur son ami en manipulant son arme à la sortie d'une boite de nuit de Corte dans la nuit du 24 au 25 mars, est passée à 4 millimètres seulement du coeur de la victime, blessée au thorax.

Venus à Corte pour faire la saison comme cuisiniers, les deux amis avaient fait l'acquisition d'une arme "pour faire comme les corses" selon leur avocat.

Jugé en comparution immédiate ce lundi 25 mars par le Tribunal Correctionnel de Bastia, le tireur maladroit a donc été lourdement sanctionné, conformément aux réquisitions du procureur, au nom de la lutte contre la diffusion des armes à feu sur l'île.

Le vendeur de l’arme, un tireur licencié dans un stand de tir, avec des armes toutes déclarées et en règle, sauf celle vendue au tireur, a lui été condamné à une peine de 8 mois avec sursis, assortie de 10 ans d'interdiction de posséder une arme.

Compte rendu d'audience, Anne Marie Leccia et Typhaine Urtizverea
durée de la vidéo: 01 min 33
2 ans de prison ferme pour le tireur accidentel ©France 3 CorseViaStella

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.