• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Corse : le rush des piscinistes en été

Illustration : une piscine dans la baie d'Ajaccio / © Eric Petitalot / maxpp
Illustration : une piscine dans la baie d'Ajaccio / © Eric Petitalot / maxpp

Les températures grimpent en Corse, un contexte favorable pour les piscinistes. Constructions, entretiens, ces professionnels ne manquent pas de travail : tout le monde veut sa piscine pour les vacances.
 

Par France 3 Corse ViaStella

Une piscine pour l'été à tout prix... c'était le rêve de David Lecadre, habitant de Bigulia. Pour pouvoir profiter de son bassin privé, il a dû attendre deux mois avant le début des travaux.

Depuis mars, les demandes se bousculent, principalement pour de l'entretien.
 

Entretien des piscines

« C’est la période où on se déplace le plus, pour les dépannages, les urgences, les contrôles de la qualité de l’eau. On arrête les constructions l’été pour se concentrer dans ce domaine-là. On travaille beaucoup avec les résidences secondaires, hôtels, camping, c’est leur outil de travail, on est très sollicités  donc il faut intervenir rapidement », précise Frédéric Panisi, pisciniste.
Corse : l’été, saison des piscinistes
Intervenants - David Lecadre, client (chez Corse Piscine Services), Frédéric Panisi, gérant chez Corse Piscine Services, Patrizia Casalta, propriétaire de la maison d'hôte "La Villa Patrizia", Lina Vigne, vacancière et résidente de la Villa Patrizia Equipe - Mathilde GUYENOT / Daniel BANSARD

Pour un contrat d'entretien, il faut compter environ 1 500 euros la saison. Mais peu importe la somme à débourser, la piscine est devenue incontournable.
 

25 000 € en moyenne

« Aujourd’hui les gens recherchent une maison avec piscine, même si je leur dis « la mer, la grande bleue est là » ils préfèrent un logement avec piscine » , témoigne Patrizia Casalta, propriétaire de la maison d'hôte la Villa Patrizia.

Un loisir un peu plus onéreux que la plage, construire une piscine stantard traditionnelle coûte environ 25 000 euros.

 

Sur le même sujet

Sartène : des lycéens lancent leur lessive écologique

Les + Lus