"L'autonomie est une nécessité absolue pour la Corse", Femu a Corsica détaille son calendrier de travail pour les prochains mois

Publié le
Écrit par Axelle Bouschon .

Le parti Femu a Corsica a tenu jeudi après-midi une conférence de presse dans ses locaux à Bastia. L'occasion de détailler son calendrier de travail pour les prochaines semaines, avec la tenue dans un premier temps d'un séminaire sur l'autonomie, dimanche, à Corte, avant le lancement d'un Giru citadinu è paisanu à la rencontre des Corses.

Un séminaire et un Giru citadinu è paisanu, avec en toile de fond la même idée : celle de l'autonomie comme "nécessité absolue" pour la Corse et les Corses. 

Femu a Corsica a tenu, ce mercredi après-midi, une conférence de presse dans ses locaux bastiais, visant à détailler son calendrier de travail pour les prochaines semaines et les prochains mois. Des rendez-vous qui se tiendront en parallèle du cycle de réunion engagé entre les élus corses et Paris autour de l'avenir institutionnel de l'île, engagé en septembre dernier. Mais François Martinetti, secrétaire national de Femu a Corsica, l'assure : "nous avions prévu ce calendrier depuis mars dernier. Malheureusement, il y a eu les événements concernant le pauvre Yvan Colonna, ce drame qui a touché l'île et les siens, ce qui explique que nous avons eu besoin de le décaler."

Travail autour de plusieurs thématiques

Première date annoncée, le séminaire Autonomia, qui se tiendra ce dimanche 2 octobre à l'Université de Corse, à Corte.

Celui-ci se déroulera en trois temps, détaillent les représentants du parti : elle débutera avant une séance plénière, avant la tenue de travaux en ateliers autour des diverses thématiques qui seront abordées lors des discussions entre la délégation insulaire et le gouvernement. Enfin, la restitution de ce qui a abouti des discussions. 

"L'enjeu, indique François Martinetti, secrétaire national de Femu a Corsica, c'est déjà en terme militant de nous former nous-mêmes et partager nos expériences avec nos élus, et sortir de cette journée avec une feuille de route, des éléments clairs sur l'autonomie. Avec à la fois des articles qui nous permettront d'enraciner la Corse dans la constitution, mais en même temps des aspects très techniques, qui vont nous faire arriver sur le fait que oui, l'autonomie est une nécessité, dans le domaine de la fixation des prix, dans le domaine du foncier, dans le domaine du social. On va prouver que l'autonomie est une nécessité absolue pour que la Corse puisse vivre dans un projet équitable, viable et durable."

Un séminaire auquel fera suite une large campagne de communication du parti, à travers un Giru citadinu è paisanu, qui sera lancé dans le courant du mois d'octobre. "Ce Giru, il va nous emmener dans les quartiers, dans les villages, pour expliquer, faire de la pédagogie et vulgariser le message de l'autonomie", reprend François Martinetti.

L'autonomie, encore et toujours comme objectif, "et surtout comme moyen que le peuple puisse vivre libre sur sa terre, avec sa langue et sa culture", insiste le secrétaire national Femu a Corsica. En le précisant : la notion est après tout inscrite dans l'un des articles du statut du parti.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité