Un adolescent passé à tabac à Bastia, six mineurs mis en examen

Six mineurs ont été présentés devant le juge des enfants du tribunal de Bastia, ce mercredi 24 mars, après l'agression d'un autre adolescent dans le quartier de Montesoro. Tous ont été mis en examen et sont placés sous contrôle judiciaire.

Sur cette vidéo, on peut voir six mineurs passer à tabac un autre adolescent.
Sur cette vidéo, on peut voir six mineurs passer à tabac un autre adolescent. © Capture d'écran Facebook Forza Nova

Une enquête a été ouverte par le parquet de Bastia pour "violences aggravées" après l'attaque violente d'un adolescent par six mineurs, dans le quartier de Montesoro, au Sud de Bastia. Les faits se sont déroulés le 17 mars, et ont été filmés par la caméra surveillance d'une résidence.

Sur cette vidéo diffusée sur les réseaux sociaux ce mercredi 24 mars par le parti Forza Nova, on peut voir six mineurs passer à tabac un autre jeune, à coup de pied, de poing, de pierres et avec un bâton.

Selon le jeune homme, âgé de 18 ans, ses agresseurs l'auraient approché alors qu'il jouait au football avec deux amis au square Nelson Mandela. Toujours selon lui, la situation se serait tendue, et il aurait décidé de quitter les lieux. Il aurait alors été embusqué sur le parking de la résidence des Pléiades.

La famille de la victime a porté plainte au commissariat de Bastia le lendemain des faits. Le jeune homme est depuis sorti de l'hôpital. Il souffre notamment d'une plaie au cuir chevelu qui a necessité seize points de suture, et dispose d'une interruption temporaire de travail de douze jours.

Les auteurs de l'agression "ont été présentés ce mercredi devant le juge des enfants du tribunal de Bastia", indique le procureur de la République de Bastia Arnaud Viornery. Tous ont reconnus leur implication respective. Ils ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire. Le mobile exact de l'agression doit encore être déterminé par l'enquête.

Une enquête a également été ouverte par le parquet de Bastia pour divulgation d'une vidéo "qui n'était pas censée être diffusée".

Rareté des faits en Haute-Corse

Les images de l'attaque sont particulièrement choquantes. Mais des faits de ce type et de cette gravité reste relativement rares en Haute-Corse, assure le procureur de Bastia. Au cours des derniers mois, des tensions ont cependant été notées à la résidence des Pléiades, à Montesoro.

Le parc locatif est géré par l'office public de l'habitat Corse. Sa présidente, Juliette Ponzevera, s'est émue de cette agression, insistant que "la sécurité des locataires et de leurs familles est une priorité absolue". Toutes les démarches, assure-t-elle, seront engagées avec l'office "pour que règne le calme dans notre parc de logements".

La loi protégeant les mineurs, France 3 Corse ViaStella n'a pas souhaité divulger l'identité des personnes mises en examen.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers