Non-respect du confinement : deux randonneurs secourus en Haute-Corse

Les sapeurs-pompiers de Haute-Corse sont intervenus pour deux secours à personne, ce dimanche 4 avril. Dans les deux cas, il s'agit de randonneurs légèrement blessés qui ont nécessité une évacuation. Des promenades effectuées en dehors du rayon de 10km autour de leur domicile respectif.

Illustration. L'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 2B.
Illustration. L'hélicoptère de la sécurité civile Dragon 2B.

Les sapeurs-pompiers de Haute-Corse ont été contactés à deux reprises pour du secours à des randonneurs, ce dimanche 4 avril. Une première personne, âgée de 40 ans et souffrant d’une entorse à la cheville, a ainsi été héliportée à bord du Dragon 2B en direction de l’hôpital de Bastia, aux environs de 12h30. Cette dernière était partie en randonnée sur le sentier des douaniers, et se trouvait peu après Saint-Florent.

Les secours sont également intervenus pour venir en aide à une personne de 45 ans qui se serait enfoncé ses crampons dans le mollet, sur le GR20, au niveau de Calenzana. Le promeneur, dans l’incapacité de continuer à marcher, a alerté les sapeurs-pompiers peu avant 15h20.

Bonne nouvelle : les randonneurs vont bien. "Mais ces accidents ne seraient pas arrivés s’il y avait eu respect du confinement", tranche le colonel Pierre Pieri, directeur du SIS 2B. Ainsi, l’un comme l’autre se trouvaient à plus de 10km de leur domicile, et devraient donc être soumis à une amende de 135 euros. "La tolérance qui a été relayée dans les médias pour le week-end de Pâques concerne les personnes qui doivent regagner leur lieu d'habitation. Pas les sorties plaisir."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers covid-19 santé société