Cet article date de plus de 6 ans

Incendie en Corse : Après le feu à Solenzara

Ils étaient près d'un millier, totalement désemparés, à errer en exode effrayé. Certains des résidents du camping Côte des Nacres ont tout perdu hier soir, papiers, vêtements... et les cherchent dans les décombres. Ce samedi 16 août, beaucoup sont rentrés chez eux.
Que faire de 600 personnes ? Ce matin c'est à ce difficile exercice qu'ont dû se prêter les autorités et le personnel du camping Côte des Nacres. Par mesure de précaution, les lieux ont été évacués. Il y a encore, à certains endroits, des cercles de feu incandescents. Et partout, de la tôle tordue, et les restes calcinés des bungalows.

La commune a de son côté mis en place une cellule de crise au sein de l'Office de Tourisme afin d'aider les sinistrés, de leur distribuer des vêtements, de leur trouver des billets retour auprès de la SNCM ou de la Corsica Ferries...  La plupart était à la plage lorsque le feu a pris. Beaucoup n'ont plus, ni papiers d'identité, ni affaires personnelles.

Difficile de dire combien, mais de nombreux vacanciers ont décidé de rentrer chez eux, par avion ou par bateau. D'autres encore ont trouvé des places dans un hôtel ou un autre camping. Dans la base aérienne de Solenzara, 81 personnes dormiront encore ce soir.

Quant aux 400 personnes évacuées aux alentours du camping, elles ont pu regagner leurs domiciles. D'après les premiers éléments, le feu n'aurait touché aucune habitation.

Reportage Angélique Mangon, Jean-Luc Leccia, Joseph Lenco : 
durée de la vidéo: 01 min 59
Les sinistrés à Solenzara


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers