Un incendie ravage 30 hectares de forêt entre Feliceto et Muro

Un feu de forêt s'est déclaré dans la nuit de lundi à mardi entre les villages de Feliceto et Muro, en Haute-Corse. D'importants moyens ont été déployés pour le maîtriser, mais l'incendie progressait encore lentement vers 7 heures ce matin. Les villages sont cependant sécurisés.
D'importants moyens sont mobilisés pour circonscrire l'incendie.
D'importants moyens sont mobilisés pour circonscrire l'incendie. © Grégoire Alcalay
C'est ce que redoutait les autorités, au vu des conditions météorologiques de ces derniers jours : un feu de forêt s'est déclaré vers 23h15 hier soir entre les villages de Feliceto et Muro, en Haute-Corse.
 
Le feu a ravagé 30 hectares de végétation avant d'être circonscrit par les pompiers.
Le feu a ravagé 30 hectares de végétation avant d'être circonscrit par les pompiers. © SIS 2B


Les vents violents et le faible taux d'humidité ont compliqué la tâche des pompiers, rapidement mobilisés pour circonscrire les flammes.

A 7 heures ce matin, l'incendie progressait encore, bien que lentement. Jusqu'à présent, 30 hectares ont été brûlés. Les villages ont cependant pu être sécurisés grâce à l'intervention rapide des pompiers. Sur place, 2 pélicans et 90 personnels étaient toujours mobilisés.
 
Un militaire a été légèrement blessé lors de l'intervention, victime d'une luxation de la rotule.

Au plus fort de l'incendie, un important dispositif avait été mis en place : 7 groupes d'intervention des Services d'Incendie et de Secours de la Haute-Corse et des Alpes-de-Haute-Provence et 2 chars ont été déployés, soit 133 personnels et 40 véhicules. Un poste de commandement a été activé à Muro.
 
Un autre départ de feu était également à déplorer à proximité du village d'Asco, en Haute-Corse. L'incendie s'est déclaré vers 01h45 cette nuit. Malgré les vents violents sur zone, la Réserve communale de la Sécurité Civile a réussi à maîtriser le feu après qu'il ait brûlé 200 m² de végétation.

Arrivées dimanche en Corse pour prêter main-forte aux pompiers insulaires, les 2 colonnes de renfort terrestre des Services Départementaux d'Incendie et de Secours (SDIS) des Hautes-Alpes, Alpes de Haute-Provence, Drôme et Ardèche ont donc rapidement été mises à contribution.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
feux de forêt faits divers incendie