Cet article date de plus de 3 ans

Inquiétudes autour du projet de traitement des déchets à Moltifao

A peine évoqué, le projet d'un centre de traitement des déchets à Moltifao semble déjà condamné à rester dans les cartons. Le dossier toujours très polémique était abordé lundi soir lors du conseil municipal de la commune.
16/04/2018 - Le projet d'un centre de traitement des déchets en débat au conseil municipal de Moltifao
16/04/2018 - Le projet d'un centre de traitement des déchets en débat au conseil municipal de Moltifao © C. GIUGLIANO / FTVIASTELLA
C'est le maire de Moltifao qui a inscrit le sujet à l'ordre du jour du conseil municipal. Jacques Costa a été avisé il y a un mois de ce projet par le Syvadec, l'Office de l'environnement de la Corse et l'Etat dans la perspective d'études. 

"Ce que je demande pour le moment, c'est qu'il y ait deux usines de traitement, l'une à Ajaccio, l'autre à Bastia et à la limite que l'on ramène sur ce site ou un autre, des déchets inertes", avance Jacques Costa. "Mais pour le moment, je n'ai pris aucune décision, je ne vais pas dire oui ou non sans savoir de quoi il s'agit". 

Intervenants - Jacques Costa, maire de Moltifao; Jean Moghraoui, habitant de Moltifao, contre le projet.
Equipe - Emilie Arraudeau, Christian Giugliano


Dans le canton de Castifao-Morosaglia, l'inquiétude est également palpable chez les riverains du terrain privé choisi pour accueillir le site, une carrière située près de captages d'eau.

"On a été sidéré de voir que des gens pouvaient penser monter un projet auprès d'une zone humide, sur trois captages, à côté d'une carrière qui a utilisé de l'explosif pendant plusieurs années", dénonce un habitant. 

Selon nos informations, le site de Moltifao, une fois acquis par le Syvadec, accueillerait des déchets inertes. Il a été retenu pour sa proximité avec la voie ferrée dans l'hypothèse d'un transport par un train de nuit.

Deux autres sites seraient également envisagés. Dans un communiqué commun, la Collectivité de Corse, l'Etat, et le Syvadec, ont fait part de "la stratégie globale pour la prévention et la gestion des déchets" dans l'île.

"Il reste à répondre aux nombreuses questions soulevées : proximité de captages d'eau, fragilité des sols, présence d'activités...Du résultat de cette étude dépendra la concrétisation ou non de ce projet d’intérêt public".

Lire le communiqué commun de la Collectivité de Corse, l'Etat et le Syvadec

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société déchets ménagers centre corse