Interdiction des fêtes de village, encadrement strict des fêtes privées : le Préfet de Haute-Corse serre (encore) la vis

Pour lutter contre la forte augmentation des cas de covid en Corse, le Préfet de Haute-Corse a annoncé de nouvelles mesures de freinage ce mercredi 4 août. Tous les rassemblements qui ne pourront pas donner lieu à l'instauration d'un pass sanitaire sont interdits jusqu'à nouvel ordre. Explications.
Plus d'une semaine après une première série d'annonces, le Préfet de Haute-Corse a annoncé, ce mercredi 4 août, de nouvelles restrictions.
Plus d'une semaine après une première série d'annonces, le Préfet de Haute-Corse a annoncé, ce mercredi 4 août, de nouvelles restrictions. © France 3 Corse

"On n'est plus très loin de la Martinique" prévient d'entrée François Ravier, le Préfet de Haute-Corse. Pour contrer la propagation de l'épidémie et éviter de vivre le même scénario que dans le territoire d'outre-mer, le Préfet de Haute-Corse a, une nouvelle fois, annoncé des mesures de freinage. Mesures prises en "équilibre entre la situation sanitaire et l'activité économique" précise-t-il.

Interdiction stricte des fêtes de village

Parmi les mesures, l'interdiction des fêtes de village, kermesses, bals, concours de pétanque, de plus de dix personnes dans l'espace public. Autre mesure importante, les bars et restaurants se voient contraints de cesser leurs activités à 1h. Les concerts dans ces lieux sont également interdits.

Les événements festifs ou autres cérémonies familiales, telles que les mariages, anniversaires, baptêmes et autres de plus de cinquante personnes, devront faire l'objet d'une déclaration préalable en Préfecture, 72h avant l'événement. Sur les plages, les rassemblements de plus de dix personnes sont également proscrits.

Dans les lieux de culte, la fréquentation sera limitée aux seules places assises. Dans les campings, les activités proposées le seront uniquement aux personnes résidentes et se feront assises.

Les discothèques, quant à elle, ne sont pas soumises à ces restrictions. Elles resteront ouvertes selon leurs horaires habituels. Le pass sanitaire demeure obligatoire à leur entrée.

Toutes ces mesure entreront en vigueur ce jeudi 5 août.

Des chiffres en constante augmentation

Sur l'île, l'épidémie ne cesse de gagner du terrain depuis plusieurs semaines. Les derniers chiffres communiqués par l'ARS, ce mercredi 3 août, sont inquiètants. En trois jours, pendant le week-end, les hospitalisations pour des causes de covid ont augmenté de 30 %. 

Une semaine plus tôt, le lundi 26 juillet, le Préfet de Haute-Corse annonçait déjà la mise en place de mesures restrictives pour lutter contre la propagation du virus. Certaines de ces mesures avaient pour effet imminent, à l'instar de l'obligation du port du masque dans les zones denses des plus grandes villes du département ou encore l'interdicton des rassemblements de plus de dix personnes dans les espaces naturels, tels que les plages.

D'autres, comme la fermeture des établissements recevant du public dès minuit ou l'obligation de déclarer en Préfecture des événements de plus de cinquante personnes, sont entrés en vigueur ce dimanche 1er août.

 

L'interview de Préfet de Haute-Corse, François Ravier

durée de la vidéo: 01 min 04
Interview de François Ravier, Préfet de Haute-Corse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 cap corse nature parcs et régions naturelles