• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Langue corse : quatre jours d’immersion autour du patrimoine insulaire pour des collégiens calvais 

© Typhaine Urtizverea / FTVIASTELLA
© Typhaine Urtizverea / FTVIASTELLA

Une classe de sixième du collège Orabona a passé quatre jours d’immersion à Ghisoni autour de la langue corse et du patrimoine insulaire. Au programme : des travaux de restauration. Une façon d'apprendre tout en se rendant utile, et une autre manière de défendre l'immersion.

Par France 3 Corse ViaStella

Quatre jours de travaux en échangeant qu’en langue corse. C’est ce que viennent de vivre, à Ghisoni, 28 élèves de sixième d’une classe bilingue du collège Orabona de Calvi. 
 

« L’immersion, c’est peut-être le moyen le plus efficace pour un élève. Ce n’est pas trois heures de langue corse par semaine dans un collège, en face d’un tableau avec des cahiers, l’élève va progresser, mais ce n’est pas là où il va apprendre le plus. Le fait qu’il soit dans un bain linguistique permanent, l’élève va apprendre beaucoup plus vite », estime Francescu Luciani, professeur de langue et culture corse à Calvi. 


« On leur apprend surtout à vivre ensemble »


Au programme : des travaux de restauration d’un pont génois. « On ne fait pas seulement que boucher les trous ou réparer la route. On leur explique le rôle de Gênes en Corse, toute l’histoire de la Corse. Et on leur apprend surtout à vivre ensemble », explique Gérard Papi, guide conférencier, membre de l’association Scopre qui a encadré les élèves lors du séjour. 

 
Langue corse : quatre jours d’immersion autour du patrimoine insulaire pour des collégiens calvais 
Intervenants - Francescu Luciani, professeur de langue et culture corse à Calvi ; Gérard Papi, guide conférencier, association Scopre ; Pénélope Acquaviva, élève de 6ème au collège Orabona de Calvi ; Ghjuvan-Felice Acquaviva, élève de 6ème au collège Orabona de Calvi. Equipe - Nicolas Pierre ; Typhaine Urtizverea ; Julien Castelli.


Et cette autre façon d’apprendre tout en se rendant utile et de défendre une autre idée de l’immersion satisfait les élèves. 


« À l’école, il faut bien apprendre ses leçons pour les notes et pour satisfaire les parents, pour le prof, alors qu’ici, on peut parler plus librement, si on se trompe, ce n’est pas grave, on fera mieux la prochaine fois », livre Pénélope, une collégienne. 


La tâche a été rude pour les collégiens. Ils auront aussi nettoyé le canal d'irrigation qui transporte au village l'eau de deux rivières. Quand on lui demande si c'est dur, Pénélope, la collégienne répond : « ci campemu »


► Le sujet en langue corse
Langue corse :  immersion autour du patrimoine insulaire pour des collégiens calvais (corse)
Equipe - Maia Graziani, Pierre Nicolas, Typhaine Urtizverea, Julien Castelli



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Langue corse : quatre jours d’immersion autour du patrimoine insulaire pour des collégiens calvais 

Les + Lus