Les habitants du Cap Corse doivent faire des kilomètres pour se rendre chez le médecin généraliste et en cas d'urgence, la seule solution, c'est l'hôpital de Bastia à 30 min de vol en hélicoptère. Pour faire face à la pénurie, le maire de Centuri cherche un médecin... en vain.

Malgré des aides du département pour faciliter l'installation de praticiens, l'annonce passée il y a un an, par le maire de Centuri, commune située sur la côte occidentale du Cap Corse, reste pour l'instant sans réponse.
 
Dans le village, tout le monde est pour l’arrivée d’un médecin. Les habitants du Cap Corse se sentent isolés et les deux autres médecins installés dans cette région vivent des semaines très chargées.

Des médecins surchargés

 
L’été, avec l'augmentation de la population et des dangers -accidents de plongée ou de pêche, accidents de la route - la situation empire. Les effectifs des services de secours, eux, restent les mêmes pour toute la Haute-Corse.
 
Trois médecins généralistes exercent dans le Cap. Un à Macinaggio, un à Pietracorbara et le dernier arrivé, à Luri, un médecin originaire du nord de la France qui est aussi celui des pompiers.

Le reportage de Maia Graziani, Quentin Cezard et Daniel Bansard
Intervenants : David Brugioni, maire de Centuri ; Pierrot Tolaini, habitant de Centuri ; Dr Philippe Marchand, médecin de Luri ; Germaine Ferrandini, habitante de Morsiglia ; François Orlandi, président du Conseil départemental de Haute Corse

Pour garantir un service médical aux villages dépourvus de médecins, certains partent régulièrement en tournée chez les habitants. Et pourtant, ce n’est pas suffisant.
 

Un cabinet et un appartement pour le futur médecin


Une réalité qui pousse le Conseil départemental de Haute-Corse à s'engager financièrement pour équiper le cabinet médical de Centuri, comme il l'a déjà fait dans d'autres zones rurales.
 
La municipalité met également à disposition un appartement pour loger le candidat à l'annonce, gratuitement, pendant deux ans. De plus, le Cap Corse, étant classé en zone de revitalisation rurale, le médecin bénéficierait aussi d'une défiscalisation. Il n’aura pas d'impôt à payer pendant cinq ans et aura droit à un abattement dégressif les années suivantes.
 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité