PHOTOS. Lucciana : attentat contre une maison en construction, des tags retrouvés sur les lieux

Dans la nuit du 25 au 26 décembre, une maison en construction a été la cible d'un attentat à Lucciana. Des tags ont été retrouvés sur les lieux. Le parquet national antiterroriste (Pnat) s'est saisi du dossier.

Une maison en construction a été la cible d'un attentat, dans la nuit du 25 au 26 décembre, sur la commune de Lucciana, lieu-dit Brancale.

La villa fait partie d'un lotissement récent, situé sur la route de l'aéroport.

Tags

Une charge explosive a été retrouvée dans le vide sanitaire de l'habitation.

Des tags "FLNC", "IFF" ou encore "Bon Natale" ont été découverts sur les lieux.

Pnat saisi

À leur arrivée, les sapeurs-pompiers ont constaté "peu de dégâts apparents".

La gendarmerie et les démineurs se sont également rendus sur place.

Contacté, le parquet de Bastia indique que le parquet national antiterroriste (Pnat) s'est saisi de ce dossier.

"Cette action n'a rien de politique"

Selon nos informations, la maison visée appartient à un couple de jeunes Corses, et serait une résidence principale.

Certains partis politiques, notamment nationalistes, ont réagi sur les réseaux sociaux.

Femu A Corsica a fait part de son "total soutien" aux personnes visées. "Cet acte incompréhensible et injustifiable démontre une nouvelle fois que la violence clandestine n'est pas la solution et apporte des dérives", écrit le parti autonomiste.

Core in Fronte a également dénoncé cet attentat. 

"À l'heure où des villas de colons français pullulent dans toute la Corse et où la spéculation fait rage, cette action n'a rien de politique", affirme le mouvement indépendantiste.

Le Partitu di a Nazione Corsa a également réagi.

"Stu fattu hè par noi più chè inaccettevule, è cuntrariu à ciò ch'è no difendimu à nome di stu populu", écrit le parti dans un communiqué.