• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Marchés publics - L’ancien maire de Centuri condamné à deux ans de prison avec sursis

Marchés publics irréguliers: l'ex maire de Centuri ondamné à 2 ans avec sursis,
Me Jean-Sébastien de Casalta, avocat de Joseph Micheli; Me Jean-Paul Eon, avocat de Jacques Kappas - France 3 Corse ViaStella - Emilie Arraudeau, Pascal Alessandri

Poursuivi pour "favoritisme, prise illégale d'intérêt et détournements de fonds publics", l’ancien maire de Centuri, Joseph Micheli, a été condamné mardi à Bastia à deux ans de prison avec sursis, deux ans d'inéligibilité et 12 000 euros d'amende. 

Par France 3 Corse ViaStella

Joseph Micheli était poursuivi avec quatre autres personnes pour avoir effectué des travaux publics entachés d’irrégularités entre 2010 et 2013, pour un montant total de 300 000 euros.

Poursuivi pour "complicité de favoritisme", Jacques Kappas, entrepreneur et conseiller municipal à l'époque des faits, a été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis, deux ans d'inégibilité et 5 000 euros d'amende.

Deux entrepreneurs, Stéphane Ramora et Jean-Antoine Ringioni, poursuivis pour "recel de détournement de fonds publics" et des faits présumés de "corruption" ont également été condamnés à des peines de un an avec sursis et 10 000 euros d'amende, six mois de prison avec sursis et 2 000 euros d'amende.

Un troisième entrepreneur, Éric Michelotti a été relaxé.   

Sur le même sujet

Pénurie de médicaments : comment s’organisent les pharmacies et l’hôpital bastiais ? 

Les + Lus