• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le ministre de l’Intérieur rend visite aux pompiers à Biguglia

Gérard Collomb en déplacement en Corse après l'incendie de Biguglia / © France 3 Corse ViaStella
Gérard Collomb en déplacement en Corse après l'incendie de Biguglia / © France 3 Corse ViaStella

Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur s’est rendu en Haute-Corse ce soir pour féliciter les pompiers qui ont lutté contre l’incendie d’Olmeta et Biguglia.

Par A.P.

Alors que l’incendie à Olmeta-di-Tuda et Biguglia n’évoluait plus mardi soir, Gérard Collomb a rendu visite au poste de commandement des opérations. Il a ainsi pu comprendre comment l’incendie s’est propagé et de quelle manière les pompiers se sont mobilisés afin d’endiguer les flammes.

 

Il en a ainsi profité pour féliciter les secours pour leur rapidité et leur efficacité. Aucune victime n’est à déclarer et seules quelques maisons ont été endommagées par le feu.

6 nouveaux bombardiers d’eau


Sur place, le ministre de l’Intérieur a été questionné sur l’insuffisance de moyens aériens.

Dans la journée de mardi, seul un Canadair continuait de traiter les reprises de feu, le deuxième étant en panne. Grâce à l’appel à l’aide du président du SDIS, François Orlandi, du préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, et du président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, c’est finalement un avion bombardier d’eau de Gênes qui est venu prêter main forte aux pompiers corses.

Gérard Collomb s’est défendu sur la flotte des bombardiers d’eau. Selon lui, elle « est aujourd’hui suffisante en France » mais doit « faire l’objet à chaque fois d’un entretien quand elle revient à terre ».

Conclusion : le ministre a annoncé la commande de 6 nouveaux bombardiers d’eau de type Dahs 8.
 

Interview de Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur
Images : Youenn Gourlay / Pierre-Olivier Casabianca


De nombreux élus avaient dénoncé ce manque de moyens, comme Gilles Simeoni.
 

Le Canadair venu de Gênes a commencé à larguer à 18 heures mardi soir, en plus du Dash de la Sécurité civile et des deux Trackers (avions bombardiers d’eau). Ces moyens cruciaux permettront sans doute de venir à bout de ce feu peu accessible.
 

Incendie à Biguglia : polémique autour de la disponibilité des moyens aériens
Intervenants : Jean Marc Casavecchia, habitant de Borgu / Gilles Simeoni, président du Conseil Executif / Gérard Gavory, préfet de la Haute Corse


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tourisme : découvrir la Corse grâce au wwoofing 

Les + Lus