Parricide de Pietracorbara :ouverture des débats devant la cour d'assises de la Haute-Corse

Joseph Leoni comparaît devant la cour d'assises de la Haute-Corse pour le meurtre de son père, en janvier 2016 à Pietracorbara. Selon l'accusation, le mobile serait double : l'accusé voulait obtenir de l'argent pour s'acheter de la drogue et craignait que son père le fasse interner.

Les pièces à conviction au procès de Joseph Leoni devant la cour d'assises de la Haute-Corse pour le meurtre de son père, en janvier 2016 à Pietracorbara.
Les pièces à conviction au procès de Joseph Leoni devant la cour d'assises de la Haute-Corse pour le meurtre de son père, en janvier 2016 à Pietracorbara. © FTVIASTELLA
Joseph Leoni était le propriétaire d’une ferme-auberge à Pietracorbara en Haute-Corse. Son corps, atteint de plusieurs tirs de fusil de chasse dans le thorax et à l’arrière du crâne avait été découvert à l’intérieur de l’un de ses gîtes, le 24 janvier 2016.

Un début d’incendie avait été également constaté par les enquêteurs. Le feu avait été mis à des documents déposés sur le corps de la victime.

Très vite, à partir des indices retrouvés sur place, la piste familiale avait été privilégiée. Deux des fils de la victime avaient été arrêtés, soupçonnés d’avoir dérobé une forte somme d’argent à leur père, 15 000 euros.

Depuis, l’un d’eux a bénéficié d’un non-lieu. Le second, prénommé Joseph, comme son père, est renvoyé depuis vendredi devant la cour d’assises de la Haute-Corse. Il comparaît pour meurtre sur ascendant et vol aggravé.

L’accusé de 38 ans a toujours nié les faits. Il risque la prison à perpétuité.

Compte-rendu du premier jour d'audience, vendredi 25 mai
Intervenants - Me Nathalie Sabiani, avocate de la défense; Me Angeline Tomasi, avocate de la compagne de la victime, Me Emmanuel Maestrini, avocat d'Arnaud Leoni, partie civile. Equipe - Kael Serreri, Daniel Bansard
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers cap corse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter