Patrimonio : l’association U Levante persiste à dénoncer un projet de construction de 23 logements

L’association de défense de l’environnement, U Levante, a envoyé une nouvelle lettre au maire de Patrimonio. Selon elle, un projet de construction comportant 23 logements empiète sur un espace stratégique agricole (ESA). 
© U Levante
Dans une nouvelle lettre adressée au maire de Patrimonio, Jean-Baptiste Arena, l’association de défense de l’environnement U Levante dénonce un projet de construction de 23 logements sur la commune. Selon l'association, éléments du permis de construire à l’appui, il empiéterait sur un peu plus de 1 500 mètres carrés d’un espace stratégique agricole (ESA). 

Si aucun bâtiment d'habitations ne devrait sortir de terre sur cette zone, elle devrait néanmoins accueillir un emplacement pour une future station autonome d’assainissement, une voie de sortie de véhicules et un parc de stationnement de neuf places soutient l’association. 
 

Lettres mortes


Dans le courrier, U Levante s’interroge sur une éventuelle compensation de ces « mètres carrés d’ESA sacrifiés au sein de la commune ». 
L’association affirme que ses différents courriers, adressés au maire de Patrimonio, le nationaliste Jean-Baptiste Arena, sont restés lettres mortes. 

Dans une interview, Jean-Baptiste Arena soutient que rien ne sera construit sur les terres agricoles de sa commune. Selon lui cette affaire, de son point de vue, est tout simplement une tentative de déstabilisation politique qui vise son parti Core in Fronte. 
Réponse d’U Levante : « La cartographie n’a jamais eu au sein de notre association de couleur politique ». 

La construction des 23 logements visée par U Levante devrait voir le jour sur un terrain englobant deux parcelles d’un total de 4 000 mètres carrés situées sur le lieu-dit Aghjanella.

 

La seconde lettre d'U Levante adressée au maire de Patrimonio




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire environnement société