Procès du double assassinat de Bastia-Poretta : retour sur la première semaine d'audience

La mobilisation des agents pénitentiaires a des conséquences sur l'agenda judiciaire. Le procès du double assassinat de Bastia-Poretta qui se tenait devant les assises des Bouches-du-Rhône a été suspendu. Il pourrait reprendre mardi 21 mai, mais rien n'est certain.

Les Baumettes, Aix-Luynes, Toulon - La Farlède : les trois prisons où sont incarcérés les neuf détenus du procès du double assassinat de Bastia-Poretta sont toutes restées bloquées ce jeudi 16 mai.

Les agents pénitentiaires sont en grève comme un peu partout en France. En deuil et en colère, après la mort mardi 14 mai de deux agents pénitentiaires lors d'un transfert de prisonnier dans l'Eure, au péage d'Incarville, en Normandie. 

Aucune extraction de détenus

"Il n'y a aucune extraction de détenus, à moins pour une urgence vitale, dans ce cas-là, on autorisera la sortie du détenu éventuellement sur l'hôpital. Pour le moment, il n'y a rien qui se passe au niveau des extractions", assure Philippe Abime, secrétaire Force Ouvrière Pénitentiaire de la région PACA.

Ce blocage a des conséquences sur le procès du double assassinat de l'aéroport de Bastia-Poretta qui s'est ouvert à Aix-en-Provence lundi 6 mai, près de six ans et demi après les faits. Mardi, l'audience a été suspendue, en raison de l'attaque du fourgon pénitentiaire dans l'Eure.

Les avocats de la défense ont immédiatement fait savoir qu'ils allaient déposer une demande de renvoi du procès mardi prochain, à la reprise de l'audience.

Demande de renvoi total

"On ne sait pas jusque quand cela va durer. L'équité c'est qu'on puisse être jugé dans une continuité et dans un mouvement rapproché. C'est très compliqué de juger des gens deux jours par semaine, et que les jurés ne puissent pas se souvenir de ce qui s'est dit au début du procès, deux mois plus tôt", estime Maître Frank Berton, avocat de Christophe Guazzelli.

Les avocats de la défense craignent notamment que les jurés oublient les déclarations de Christophe et Richard Guazzelli. Les deux frères sont présentés comme les instigateurs de ce double assassinat. Ils ont évoqué lors du deuxième jour du procès leur vie avant la mort de leur père, une vie loin du banditisme. 

Le procès reprendra mardi 21 mai avec de nombreuses incertitudes. 

Le reportage réalisé par Marie-Françoise Stefani et Jennifer Cappai :

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Le procès du double assassinat de Bastia-Poretta est suspendu jusqu'à mardi 21 mai. ©France TV

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité