• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Prunelli di Fium’orbu, l’élection municipale de dimanche pourra-t-elle se tenir ?

Prunelli-di-Fiumorbu / © France 3 Corse Via Stella
Prunelli-di-Fiumorbu / © France 3 Corse Via Stella

La municipalité de Prunelli di Fium'orbu rencontre - selon nos informations - de grandes difficultés à organiser le scrutin de dimanche prochain en raison d’arrêts maladie chez ses personnels. Le préfet de Haute-Corse cherche d’autres solutions.

Par ST/HM pour France 3 Corse

Le scrutin de dimanche prochain se tiendra-t-il à Prunelli ? C’est une question que se posent les trois candidats en lice qui depuis ce matin multiplient les coups de téléphone pour savoir comment les opérations de vote vont pouvoir s’organiser.

En cause des arrêts maladie au sein des personnels communaux de Prunelli di Fium'orbu. « Une situation tendue » au sein de la municipalité a souvent été dénoncée.

Selon nos informations une réunion des personnels s'est tenue il y a peu pour évoquer cette problématique et les suites à donner. L'ensemble des salariés catégorie C refuseraient de participer à l'organisation du scrutin. 

Se pose donc une question majeure : qui va organiser les opérations de vote ? Avec notamment l’installation du matériel et la publication des listes d'émargement.
 

Le préfèt en quête de solutions 



La préfecture de la Haute-Corse dit ne pas avoir été avisée officiellement de cette situation inédite. Elle chercherait des solutions à mettre en œuvre dans ce court délai de 3 jours. Elle serait entrée en contact avec les maires des communes voisines qui pourraient aider à la tenue du scrutin en mettant à disposition du personnel.

Toutefois, la préfecture a annoncé que si la mairie de Prunelli di Fium'orbu était en carrence de fonctionnaires, les services de l'Etat se subsitueraient pour que l'élection puisse avoir lieu.

Un scenario digne de l’Enquête corse qui en dit long sur l’ambiance délétère qui s'est déjà manifestée au sein de la municipalité et dans la commune par le passé.

Scrutin maintenu pour l'heure 


Le premier adjoint au maire, Alain Angeli, qui assure l’intérim, affirme qu' "il s'agit seulement de remplacer la responsable administrative de la mairie, la seule a être effectivement en arrêt", et la seule aussi à être formée à l'utilisation du logiciel visant à éditer les listes d'émargement. 

Une affirmation démentie par des personnels municipaux que notre rédaction a rencontré ce jeudi sur place. Ils affirment pour leur part que plusieurs arrêts maladies ont été déposés et que au vu de la situation de tension ils ont fait part de leur volonté de ne pas assurer le scrutin de dimanche. 

Le mairie de Ghisonaccia confirme avoir été contactée, elle devrait mettre un seul de ses agents à disposition pour l'edition des listes mais en aucun cas pour assuser les autres taches. 

Pour l’heure la préfecture n'a pas répondu à nos appels. Le scrutin prévu dimanche 20 janvier prochain pour le 1er tour n’est pas remis en question pour l'instant.

La campagne électorale a débuté le 7 janvier à Prunelli-di-Fium’Orbu, où  2 619 électeurs sont appelés à voter pour renouveler intégralement le Conseil municipal de 27 membres. 

Ces élections municipales partielles font suite à la condamnation du maire de Prunelli-di-Fium’Orbu à cinq années d’inéligibilité pour détournement de fonds publics.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus