San Martino di Lota : tentative d’attentat contre une grue du chantier de la future résidence "Pietramare"

Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 mai, une grue utilisée pour la construction de la future résidence "Pietramare" a été visée par une tentative d’attentat à Pietranera, commune de San-Martino-di-Lota. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bastia.

Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 mai, une grue utilisée pour la construction d'une résidence de "haut standing" à San Martino di Lota a été endommagée dans un incendie.
Dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 mai, une grue utilisée pour la construction d'une résidence de "haut standing" à San Martino di Lota a été endommagée dans un incendie. © Paul Salort / FTV

Une grue du chantier de la future résidence "Pietramare", à Pietranera commune de San Martino di Lota, a été visée par une tentative d’attentat dans la nuit du dimanche 23 au lundi 24 mai.

Une bouteille de gaz a été retrouvée sur place et a nécessité l'intervention des démineurs.
Une bouteille de gaz a été retrouvée sur place et a nécessité l'intervention des démineurs. © Paul Salort / FTV

Sur place ce matin, les militaires effectuaient les premières constatations. Le pied de la grue est calciné. Un dispositif de mise à feu avec palette de bois et bouteille de gaz est visible. Un dispositif qui semble avoir fait long feu puisqu’aucune explosion ne s’est produite. Des tags « u cimentu ùn si manghja », « eletti traditori » ou encore « IFF » sont inscrits sur le pied de la grue ainsi que sur la dalle de béton qui la supporte, sans que l’on puisse savoir si ils ont été réalisés cette nuit ou lors de l’occupation du site par une cinquantaine de jeunes nationalistes le 24 avril dernier.

Un projet contesté

Située à quelques mètres du littoral, la future résidence "Pietramare" doit accueillir 23 logements de "haut standing". Sa construction est contestée par l'opposition et une partie des habitants de la commune.

Le 24 avril dernier, une cinquantaine de personnes avaient occupé les lieux dénonçant un projet spéculatif "inaccessible à la majorité des Corses". Selon les brochures de présentation, les prix des appartements du "Pietramare" sont compris entre 450.000 euros pour les petites surfaces et 850.000 euros pour le logement le plus luxueux qui s'étale sur plus de 200 mètres carrés. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers immobilier économie