• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Sauvetage en mer : la vedette SNSM de Bastia indisponible

La vedette des Sauveteurs en Mer de Bastia, l'Enseigne de vaisseau Jean Ramelli II / © FTVIASTELLA
La vedette des Sauveteurs en Mer de Bastia, l'Enseigne de vaisseau Jean Ramelli II / © FTVIASTELLA

C’est un trou dans le maillage du sauvetage en mer en Haute-Corse. La vedette de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM) de Bastia est indisponible suite à des problèmes de mise aux normes, a-t-on appris auprès de la station de sauvetage.

Par France 3 Corse ViaStella

Une noyade et un feu de navire. Voilà déjà deux sorties majeures en quelques jours pour lesquelles le Cross Med en Corse, responsable de l’organisation des secours en mer, n’a pas pu compter sur Les Sauveteurs en Mer de Bastia.

Et pour cause, la vedette de sauvetage EV Jean Ramelli II, n’a plus de permis de navigation, a indiqué le président de la station, Yvon Alain.

Pas de permis de navigation

Une situation d’autant plus embarrassante que ce canot de sauvetage de 13,30 mètres, a fait l’objet d’une refonte complète en 2016 à Macinaggio. Une révision intégrale et coûteuse qui n’intervient qu’une fois dans la vie d’un bateau de sauvetage, pour le relancer pour au moins dix ans de service.

"C’est un problème de mise aux normes", a précisé Yvon Alain. "Des équipements de sécurité faisaient défaut et on n’a pas encore réglé le problème. Le radeau de survie devait ainsi être remplacé et ce n’est toujours pas le cas. Nous devrions l’avoir bientôt. A cela s’ajoute un problème mécanique, une fuite d’huile sur le moteur tribord, que nous n’arrivons pas à localiser."

Une vedette de remplacement

Face à ces difficultés, la SNSM a décidé d’envoyer à Bastia une vedette de réserve, la SNS 123 Notre Dame de la Serra. Placée à Saint-Florent, elle a permis à la station du Nebbio de faire face aux secours pendant près de deux ans, après l’incendie dont elle avait été victime. Equipée d’une nouvelle vedette depuis début juin, la SNS123 est désormais disponible.

La SNS 123 Notre Dame de la Serra / © DR
La SNS 123 Notre Dame de la Serra / © DR

"Mais pas opérationnelle pour autant", indique Yvon Alain. "On l’a récupérée samedi dernier, mais aucun équipier n’a été formé dessus. On ne peut pas les envoyer en mer comme ça. Il nous faut encore l'organiser, ce qui relève du rôle du patron. Une réunion est d’ailleurs prévue aujourd’hui. J’espère que nous serons opérationnels sous une quinzaine de jours."

La SNSM de Bastia compte une quinzaine de sauveteurs opérationnels. Tous sont bénévoles et agissent en fonction de leur disponibilité personnelle et professionnelle, "ce qui n’est pas toujours évident", reconnait Yvon Alain. Une situation qui trahirait des problèmes d'organisation.

L’association des Sauveteurs en Mer - SNSM, qui porte secours à près de 8.000 personnes par an et fête ses 50 ans cette année, a reçu le label "Grande cause nationale pour l’année 2017".

A lire aussi

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus