• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Visite de Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires à Bastia

Jacques Mézard (D), ministre de la cohésion des territoires en visite à Bastia (Haute-Corse) / © FA BERNARDI / FTVIASTELLA
Jacques Mézard (D), ministre de la cohésion des territoires en visite à Bastia (Haute-Corse) / © FA BERNARDI / FTVIASTELLA

Le Ministre de la cohésion des territoires est en Corse pour une visite de deux jours pendant laquelle il doit se rendre à Bastia et Ajaccio.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Vendredi à Bastia, Jacques Mézard a rencontré les bailleurs sociaux et les élus pour une réunion sur le logement social.

La Haute-Corse et la Corse-du-Sud plus particulièrement sont des "territoires tendus" en matière de logement social, selon un rapport de la Dreal Corse. Chaque année, plus de 3 000 dossiers d'attribution de logement social sont déposés et 16 % des demandes satisfaites.

Le Ministre de la cohésion des territoires a également visiter la Citadelle de Bastia dans le cadre du plan "Action coeur de ville", puis les quartiers sud.

Ce plan mobilise 5 milliards d’euros pour redynamiser les centres villes. Il vise à notamment à inciter les acteurs du logement et de l’urbanisme à réinvestir les centres villes, et à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités. A Bastia, des artisans tentent ainsi de faire revivre la Citadelle

Visite de Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires à Bastia
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires; Pierre Savelli, maire de Bastia; François Tatti, président de la Communauté d'agglomération de Bastia - France 3 Corse ViaStella - François-Albert Bernardi, Guillaume Leonetti

En fin de journée, une rencontre avec les élus de la collectivité est également programmée à la préfecture de la Haute-Corse.

Le président de l'Assemblée de Corse Jean-Guy Talamoni a indiqué qu'il n'y participerait pas. L'élu indépendantiste estime dans un entretien à Corse-matin "que les conditions ne sont pas réunies pour qu'il y ait une discussion constructive au niveau politique entre le gouvernement et la Corse".

Sa réaction fait suite au projet d'article sur la Corse dans la Constitution, également dénoncé par le président du conseil exécutif, Gilles Simeoni. Le texte prévoit un strict encadrement des "adaptations" qui pourraient être décidées par la collectivité de Corse.

A lire aussi

Sur le même sujet

Corse-du-Sud : 15 tonnes de verre collectées chaque jour auprès de 200 bars et restaurants

Les + Lus