#InCasa : Que lire, que regarder pendant le confinement ? Les conseils de nos invités très spéciaux (Episode 3)

Les choix de séries de Jacky Schwartzmann sont ) l'image de ses livres : d'un humour noir féroce et revigorant / © Hermance Triay
Les choix de séries de Jacky Schwartzmann sont ) l'image de ses livres : d'un humour noir féroce et revigorant / © Hermance Triay

Chaque jour, des auteurs et des acteurs culturels renommés de Corse et d'ailleurs concoctent un conseil pour nos internautes. Et le casting est de choix ! Aujourd'hui, deux séries, Vinyl et Chernobyl. "Mais seulement si n'êtes pas dépressifs", précise Jacky Schwartzmann. 

Par Sébastien Bonifay

Les conseils de Jacky Schwartzmann :

Alors je fais deux recommandations, une pour les dépressifs, une pour ceux qui vont super bien.
 

Les dépressifs, jetez-vous sur la série Vinyl. Une seule saison, a priori il n'y en aura d'ailleurs qu'une seule.
Produite par Martin Scorsese et Mick Jagger.
Synopsis : un producteur d'un label de rock, dans les années 70, à New-York, tente à la fois de sauver son couple et son label, en trouvant de nouvelles pépites. Il se fait planter à la fois par des gens comme Robert Plant (chanteur de Led Zep) ou un type un peu plus connu, Elvis Presley.

Petit détail : il a décidé d'arrêter l'alcool et la coke.
Bref : injouable. 

 
 

En cette période de confinement coronavirien, on peut se dire que nous, ça va !
 

Pour les gens qui vont bien maintenant, enfin surtout qui vont vraiment TRÈS bien, la série Tchernobyl. Tout est dit dans le titre. Chef d'oeuvre. En revanche donc, avoir bien le moral parce que ça secoue salement.
Et cette conclusion : en période de confinement coronavirusien, on peut se dire que nous, ça va ! 

Jacky.


 
Jacky Schwartzmann et son éditrice au Seuil à Bastia en septembre dernier / © Angélique Hairay
Jacky Schwartzmann et son éditrice au Seuil à Bastia en septembre dernier / © Angélique Hairay


Jacky Schartzmann, la bio :

On n’oublie jamais la première fois où on l’ouvre un livre de Jacky Schwartzmann.
L’homme est un secret bien gardé de la littérature française, que les initiés se chuchotent à l’oreille, l’air entendu. Et on les comprend.
Un écrivain qui nomme le héros principal d’un de ses romans François Feldman, de toute manière, ne peut être complètement mauvais.
Le héros de son livre Pension Complète aux éditions du Seuil, s’appelle Dino.
Dino est gigolo au Luxembourg. Dino rejoint St Trop’, et se retrouve, après une panne de voiture, obligé de séjourner dans un camping de la côte d’azur, en plein été.
Un camping où les morts s’accumulent, l’air de rien.
Et tout va partir en vrille.
Qu’on ne s’y trompe pas.
Jacky Schwartzmann n’écrit pas des romans policiers.
Jacky Schwartzmann n’écrit pas des romans sociaux.

Jacky Scwhartzmann écrit des livres à mourir de rire.
Et Dieu sait que ce n’est pas facile, de faire rire son lecteur à gorge déployé.
Surtout en ce moment. 
Alors n'hésitez pas !


 


► Retrouvez la biliothèque du confinement conseillée par les invités de France 3 Corse :



- FRANCOIS MEDELINE 
nous parle de
Le seigneur des porcheries
C'est François Médéline qui s'est essayé à l'exercice de critique littéraire en temps de crise, avec son style inimitable ! / © xhacquard_et_vloison
C'est François Médéline qui s'est essayé à l'exercice de critique littéraire en temps de crise, avec son style inimitable ! / © xhacquard_et_vloison
 


- PHILIPPE JAENADA 
nous parle de
Jacques le fataliste de Diderot
Philippe Jaenada, prix Femina 2017, a choisi Jacques le Fataliste de Diderot / © Raphaël Poletti
Philippe Jaenada, prix Femina 2017, a choisi Jacques le Fataliste de Diderot / © Raphaël Poletti

 


 

Avoir le temps, pour une fois...

La phrase que les libraires, les bibliothécaires et les écrivains entendent le plus souvent, c'est "J'adore lire, mais j'ai jamais le temps !". 
Maintenant, et pour quelques jours au moins, nous l'avons. 

Vous êtes chez vous, et vous avez regardé mille fois tous les épisodes de Friends. 
Que l'on soit grand lecteur, lecteur occasionnel, ou pas du tout lecteur, c'est le moment où jamais de tenter des choses, de sortir de sa zone de confort, de prendre le temps de regarder des films, d'écouter des disques, de lire des livres, ceux qu'on laisse de côté, qu'on garde pour plus tard sans jamais y aller, ou dont on est persuadés qu'ils ne sont pas pour nous. 
Avoir le temps de lire, pour une fois.
Le risque, c'est celui d'avoir perdu quelques heures qui, de toute manière, ne vous manquent pas, si par malheur ça ne vous plaît pas.
Le pari, c'est de passer quelques heures formidables qui vous divertiront, vous ferons rire, bousculeront vos certitudes, vous ferons faire un pas de côté, et voir les choses un peu autrement. 
Ca vaut le coup d'essayer. 

On a demandé à des écrivains, des libraires, des artistes, des bibliothécaires de choisir un livre pour les Corses confinés chez eux, et de nous dire, en quelques mots, pourquoi ce choix. 
Et tous ont répondu favorablement. 

Sur le même sujet

Les + Lus