#InCasa : vos questions, nos réponses du vendredi 20 mars

Avenue Emile Sari, Bastia / © Yoann Paoli
Avenue Emile Sari, Bastia / © Yoann Paoli

La Corse, comme le reste de la France, vit son quatrième jour de confinement afin de limiter la propagation du Coronavirus. Vous êtes nombreux à nous faire part de vos interrogations ou initiatives via #InCasa. Voici nos réponses du vendredi 20 mars.

Par Célia Petroni (Édité par Audrey Altimare)

Pour retrouver le questions/réponses du jeudi 19 mars :


Quatrième jour de confinement en Corse, comme partout ailleurs.

Depuis le déploiement du dispositif par le gouvernement, France 3 Corse ViaStella a lancé #InCasa afin que vous puissiez partager vos initiatives, mais également nous poser vos questions.
 


Nos réponses du vendredi 20 mars.
​​​​​​
  • Confinement : entretenir son jardin, avec prudence


Question d’Orsu Vincenti : « Bonjour ai-je le droit de nettoyer et brûler dans mon jardin ? »

Réponse : En période de confinement, ceux qui ont la chance d’avoir un jardin, peuvent, à ce jour (vendredi 20 mars) entretenir et nettoyer en procédant à l’écobuage. Néanmoins, il est essentiel d’observer toutes les précautions nécessaires pour éviter un départ de feu. Pour rappel, les pompiers sont fortement mobilisés pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

Toutefois, en fonction de l’évolution des conditions météorologiques des prochains jours, il est possible qu’un arrêté préfectoral soit pris pour limiter les risques d’incendie. Dans ces conditions, la population est appelée à la plus grande vigilance et l’interdiction du feu s’applique à toute personne.

Le non-respect de l’interdiction d’emploi du feu peut engager la responsabilité civile de l’auteur et l’exposer, le cas échéant, à des poursuites pénales. A cet effet, la réglementation prévoit des peines d’amende pouvant aller jusqu’à 100 000 € ainsi que des peines d’emprisonnement. Plus d’infos sur :  http://www.corse-du-sud.gouv.fr

 
  • Confinement et garde alternée


Question de Didy C :  « en garde alternée, mon conjoint devait récupérer les enfants ce week-end, est-ce possible malgré le confinement ? »

Réponse : Oui, les trajets «pour la garde de ses enfants» figurent  dans la liste des déplacements autorisés par le gouvernement. La secrétaire d'Etat à l'égalité hommes-femmes Marlène Schiappa l'a également confirmé sur son compte Twitter lundi soir.

 


Les parents d'enfants en garde alternée doivent impérativement penser à imprimer et remplir l'attestation de déplacement dérogatoire, désormais obligatoire pour sortir, et cocher la case «déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants».
 
  • Solidarité

Mobilisation des vétérinaires
Pour faire face à la crise sanitaire sans précédent, tous les personnels soignants sont sollicités. Les vétérinaires ont décidé de contribuer à cet effort collectif, en recensant le matériel d’assistance respiratoire et de monitoring pour le mettre à disposition des hôpitaux « si cela s’avérait crucial pour faire face à un afflux de personnes malades nécessitant une réanimation ». Pour les vétérinaires souhaitant participer à cette mobilisation un questionnaire sera en ligne jusqu’au lundi 23 mars 2020. L’Ordre des Vétérinaires transmettra ensuite les réponses obtenues au Ministère en charge de la santé. Face au Corovanirus, la mobilisation est l’affaire de tous… Plus d’infos : https://www.veterinaire.fr

Association Hors Norme
En période de confinement et pour aider les personnes les plus isolées et les plus fragiles, l’association Hors Norme propose de livrer gratuitement les courses à domicile pour faciliter le quotidien. L’initiative s’organise partout en Corse, les provisions sont déposées devant votre porte « en proscrivant tout contact ». Pour cela, contactez le collectif  en message privé  sur la page Facebook ou au 08 05 38 54 56. L'équipe de l'association lance également un appel à bénévoles.
 
 
  • Utile


Site d'information grand public sur les médicaments en situation COVID-19. Mieux informer pour éviter les automédications inappropriées : la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique* recense les questions « grand public » sur l’usage de différents médicaments dans le cadre de prévention de l’épidémie COVID-19, et met en ligne les réponses. (*en partenariat avec le Réseau Français des Centres Régionaux de Pharmacovigilance , le Collège National des Enseignants de Thérapeutique et le Collège National de Pharmacologie Médicale)

Compte tenu de l’évolution rapide de la situation, chaque question est datée précisément du moment de rédaction de la réponse. Elle n’est donc valable qu’à la date et heure indiquées.

Ce repérage de questions et d’interrogations sur le médicament est possible via les Centres régionaux de Pharmacovigilance qui reçoivent des appels de patients ou via le SAMU-centre 15 et par une veille sur les réseaux sociaux. Cette base de questions- réponses est de surcroit interactive car elle peut être enrichie par les questions des visiteurs.

Plus d’infos, deux adresses : https://sfpt-fr.org/covid19www.covid19-medicament.com


Pour suivre les dernières informations sur le confinement et l'évolution du Coronavirus en Corse : 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus