La colère et l'exaspération des agriculteurs, des incidents devant la préfecture de Haute-Corse

Deux manifestations ont été organisées à Ajaccio et à Bastia. Une forte mobilisation pour demander au gouvernement qu'il tienne ses promesses sur la mise à niveau des aides à l'installation des jeunes agriculteurs. Des incidents ont eu lieu avant qu'une délégation soit reçue en Préfecture à Bastia.

Les agriculteurs mécontents manifestent depuis ce matin devant les préfectures à Ajaccio et Bastia. A Bastia, des incidents ont eu lieu, des pneus ont été brûlés devant la préfecture et les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les manifestants. Des affrontements sporadiques se sont poursuivis pendant plusieurs heures ce matin et à la mi-journée.

De jeunes agriculteurs ont donc brûlé des pneus et jeté des pierres en direction des forces de l'ordre. Celles-ci ont répondu à l'aide de grenades lacrymogènes. Le boulevard du Fangu a été interdit à la circulation dans les deux sens à la mi-journée.

Le président de la Chambre régionale d'Agriculture et de jeunes agriculteurs ont escaladé la grille et pénétré dans l'enceinte de la préfecture. Après des échauffourées, ils seront finalement reçus par les représentants de l'Etat...

Leur revendication : obtenir la parité avec les aides consenties aux jeunes agriculteurs du Continent. Ceux-ci perçoivent une aide d'installation de 220 euros à l'hectare... Les insulaires 50 euros de moins...


Après six heures de négociation, la délégation quitte la préfecture munie d'un courriel dans lequel le Ministère de l'agriculture s'engage à oeuvrer en faveur de ce rattrapage.

Rien n'est encore réglé car des négociations auront lieu mercredi prochain à Paris. Pour les agriculteurs, ce premier pas a été rendu possible grâce la mobilisation d'aujourd'hui. 

Le reportage de Antoine Albertini et Guillaume Leonetti :

Intervenants : Cyril Caria C.D.J.A. 2B - Cyril Provent C.D.J.A. 2B