• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Les mesures garanties par l'exécutif aux syndicats en cas de déblocage du Stena Carrier

© France 3 Corse
© France 3 Corse

En cas de levée du blocus à Marseille, qui empêche le Stena Carrier d'accoster, le président de l'Office des Transports, Jean-Félix Acquaviva, garantit aux représentants syndicaux une rencontre ainsi que des mesures pour trouver des solutions dans le conflit des transports maritimes.

Par France 3 Corse

Jean-Félix Acquaviva a proposé aux représentants syndicaux de la CGT marins et sédentaires, de la CFDT marins et du SAMMM, "une rencontre dès mercredi matin, avec le Conseil exécutif et la président de l'Assemblée de Corse, permettant d'engager un dialogue sans tabou sur tous les sujets liés au contexte actuel et à la définition d'une nouvelle politique de continuité territoriale et des transports maritimes pour la Corse avec le continent français". 

Le président de l'Office de l'office des transports ajoute que la CTC garantit également aux syndicats :

- "la mise en place durant les trois prochains mois d'un processus de concertation, de débats, d'analyses, de sessions et de délibérations de l'Assemblée de Corse qui nous conduise au nouveau dispositif global de la continuité territoriale".

"Celui-ci devra sécuriser par-exemple aussi bien les opérateurs de la prochaine Délégation de service public entre la Corse et Marseille, si ce système est reconduit suite à audit, étude, débat et vote de l'Assemblée de Corse, que les résidents et les entreprises corses quant à la fiabilité du système".

"Les opérateurs seront sélectionnés de façon transparente après un appel d'offres européen fondé, entre autres points, sur les critères du meilleur service, des meilleurs tarifs résidents et fret pour la Corse, de juste compensation financière pour assurer le service de base et des retombées économiques et sociales optimisées pour notre île(...) Si le dispositif est adopté par l'Assemblée de Corse, les lignes en OSP seront conventionnées avec la CTC dans le cadres de nouvelles OSP sécurisant les tarifs de la DSP pour la population, les entreprises, les opérateurs". 

- "la recherche immédiate, d'abord d'un protocole d'accord, puis d'un pacte d'actionnaires entre les parties directement engagées, au travers de la MCM et de la Corsica Maritima notamment, autour de l'idée de la création de la compagnie publique corse évoquée précédemment, contribuant à l'apaisement et à la redéfinition du paysage des opérateurs dans le cadre de l'intérêt général".

- "dans la suite de ce pacte, la mise en place immédiate d'une période de transition de 3 mois visant à étudier toutes les questions liées à la mise en oeuvre et à la faisabilité de cette compagnie (aspects juridiques, financiers, viabilité économique), avec les acteurs et en ayant recours en tant que de besoin à l'expertise nécessaire"


Ces mesures seront prises à condition que les marins CGT permette au Stena Carrier, bloqué depuis près d'une semaine, d'accoster dans le port de Marseille. Dimanche, l'exécutif corse a demandé à la CGT de levée le blocus. 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus