Ligue 1 : l'AC Ajaccio s'incline à Rennes (2-1)

Publié le

La tâche n'était pas aisée pour l'AC Ajaccio en déplacement à Rennes ce dimanche 21 août. Face au 4ème de Ligue 1 la saison dernière les acéistes n'ont pas réalisé l'exploit, mais n'ont pas démérité non plus. Ils se sont inclinés 2 buts à 1 au Roazhon Park.

Après Lyon et Lens, l'AC Ajaccio affrontait encore une grosse cylindrée du championnat. En l'occurrence Rennes, 4ème de Ligue 1 la saison dernière au Roazhon Park ce dimanche 21 août.

Timorée, l'équipe ajaccienne a débuté la rencontre de la moins bonne des manières. Rennes met le pied sur le ballon dès le coup d'envoi, et provoque très tôt des occasions de but. Martin Terrier , dans l'équipe type de Ligue 1 la saison dernière, se signale par deux fois aux 12 et 13èmes minutes de jeu, mais Benjamin Leroy s'interpose.

Un premier acte sous le joug rennais

Le premier but intervient quatre minutes plus tard. À l'entrée de la surface, Truffert trouve l'inévitable Terrier, qui élimine d'un petit pont Thomas Mangani, puis frappe à ras de terre. Le tir est puissant, cadré sur la gauche du portier acéiste, 1-0 pour les rennais.

Dominé dans le jeu, sur l'ensemble de la première période, l'ACA obtient finalement un penalty dans le temps additionnel après un tirage de maillot de Theate sur Mayembo. Thomas Mangani se charge de la frapper, il marque mais le but n'est pas comptabilisé. L'arbitre n'avait pas sifflé, penalty à retirer.

Thomas Mangani s'en charge à nouveau mais le gardien rennais plonge du bon côté. 1-0 à la pause pour les locaux.

Une seconde mi-temps plus convaincante

À la sortie des vestiaires, Olivier Pantaloni réalise deux changements. Cimignani et Bayala sortent, Spadanuda et Nouri entrent.

Les rennais imposent à nouveau leur rythme, par l'intermédiaire de Benjamin Bourigeaud sur une reprise du gauche captée par Leroy.

Mais à la 57ème minute, les deux recrues Romain Hamouma et Thomas Mangani combinent à gauche. El Idrissy réceptionne un centre d'une tête croisée qui trompe le gardien rennais. L'espoir renaît.

Un espoir certes, mais de (très) courte durée. Rennes égalise sur corner par l'intermédiaire de son défenseur Arthur Theate.

À partir de là, le match devient plus âpre, même plus ouvert, et l'ACA aurait même pu s'enfoncer davantage.

Vendredi 26 août l'AC Ajaccio aura à cœur de se reprendre après deux défaites en trois rencontres. Ce sera à nouveau contre une équipe sérieuse du championnat, Lille, défait 7 buts à 1 par le Paris Saint-Germain hier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité