Ligue 2 : Bastia veut confirmer, Ajaccio veut oublier

La victoire 2-0 du Sporting dans le derby corse a surpris, au vu du début de saison des deux équipes. Les bleus y voient le déclic attendu. Les acéistes, eux, espèrent que ce n'est qu'un accroc dans un parcours jusque-là sans faute. La 11ème journée, ce soir, devrait apporter un début de réponse.

Les hommes d'Olivier Pantaloni, ce soir, voudront absolument décrocher les trois points, à domicile, sur la pelouse du Stade François-Coty. Les Ajacciens sont 4èmes du championnat de L2, à égalité avec le 3ème, Auxerre. Et ils comptent bien confirmer leur statut en retrouvant le podium. D'autant que leur adversaire du soir, Quevilly, est un promu, qui semble à leur portée.  Mais si Coutadeur et les siens sont bien décidés à gagner, ce soir, c'est aussi pour tourner définitivement la page de la dernière journée de championnat.

Repartir de l'avant

Celle où l'ACA a connu sa première défaite, contre un autre promu. Et pas n'importe lequel. En face, c'était l'ennemi intime. Le Sporting Club de Bastia a emporté 2-0 une rencontre dont on sait bien, en Corse et même ailleurs, depuis longtemps, qu'elle n'est pas vraiment comme les autres

Impossible pour les acéistes de se cacher derrière des événements extérieurs. Le derby s'est déroulé dans un esprit correct, devant des tribunes survoltées, mais pas belliqueuses. La défaite, les sudistes la doivent avant tout à leur prestation, pas vraiment au niveau de l'enjeu. Et ils en sont conscients, comme l'a confirmé Olivier Pantaloni : " On a le droit de perdre face à une équipe largement supérieure, mais là nous avons presque offert le match à notre adversaire. Personne n’a joué à son véritable niveau." 

Mais Courtet, Barreto, Vidal et les autres le savent : ils sont capables de beaucoup mieux. Alors ce soir, à 19 heures, ils comptent bien renouer avec la rigueur, l'efficacité et l'engagement qui ont caractérisé durant neuf rencontres le jeu de l'équipe ajaccienne. C'est en tout cas le souhait du coach ajaccien. "Après ce premier quart de championnat, il faut repartir comme si le championnat démarrait : s’imposer à domicile, appliquer nos principes de jeu et être le plus performant possible". Afin de retrouver la confiance écornée samedi dernier. 

Le derby, match référence

Du côté bastiais, on le sait, ce 2 octobre pourrait être un tournant de la saison. Et ce, à plus d'un titre. Le Sporting veut absolument faire fructifier la victoire de la semaine dernière dans le derby. Les Bleus, pour la première fois de la saison, ont rassuré leurs supporters, en démontrant leur capacité à s'intaller en L2. Reste maintenant à confirmer qu'il y avait bien plus, dans leur prestation, que l'adrénaline d'un derby. En ramenant un résultat de Dunkerque, qui est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison. Et pointe à la 19ème place. 

Pour autant, rien n'est gagné. Les trois points remportés face à l'ACA ne doivent pas faire oublier que le SCB n'est qu'à trois places, et quatre points de leur adversaire de ce soir. Ce ne sera donc probablement pas une promenade de santé. D'autant que les Bastiais sont connus, depuis de longues années, pour leur propension à filer un coup de pouce aux équipes en mal de confiance, et de points. 

Qui, demain, sur le banc du Sporting ? 

Mais la doublette Cyril Jeunechamp et Frédéric Zago, qui coache le Sporting depuis l'éviction de Chabert, entend bien enchaîner avec une autre victoire, ce soir.  "On a mis les joueurs en garde dès le lundi suivant le derby, afin qu'ils conservent l'état d'esprit qui avait fait la force du groupe. On a l'impression que ça monte en puissance et qu'ils ont hâte de jouer ce match contre Dunkerque". 

L'autre raison qui donne à cette soirée de championnat une saveur particulière, c'est le suspense qui entoure le nom du prochain entraîneur du Sporting Club de Bastia. Jeunechamp et Zago assurent l'intérim jusqu'à ce soir. Au coup de sifflet final, on saura qui s'assiéra sur le banc de touche des bleus pour la suite de la saison. Une motivation de plus, peut-être, pour les titulaires de ce soir, qui voudront montrer à leur futur coach qu'il pourra compter sur eux...
 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 2 football sport sc bastia ac ajaccio