Livre : Le Serment de Piana, récit d’un amerrissage dans le golfe de Porto en 2009

Le roman « Le Serment de Piana », revient sur l’amerrissage d’un Cessna en plein golfe de Porto en 2009. L’avion transportait six personnes, toutes en sont sorties indemnes. Un livre qui est le fruit du travail d’investigation de François Suchel, pilote de ligne lui-même.

À l’automne 2009, six personnes volent vers Cannes dans un petit avion de tourisme. Soudain, une panne-moteur fait tout basculer. Une histoire étonnante que François Suchel lui-même pilote, vient d’adapter dans un livre : Le Serment de Piana.

Ce jour-là, le pilote du Cessna 2010 amerrit en plein golfe de Porto, dans une mer déchaînée. Cinq heures défilent avant que les secours interviennent, pourtant les naufragés s’en tirent sains et saufs. « Ce qui m’a fasciné, c’est l’histoire de la survie en mer, de tous ces passagers avec plusieurs générations de personnes. Chacun à des stades différents de leur vie. Ça m’a semblé être une métaphore intéressante de notre rapport à la vie et à la survie », indique François Suchel.


durée de la vidéo: 02 min 07
Livre : Le Serment de Piana, récit d’un amerrissage dans le golfe de Porto en 2009

« C’est un super happy end »


C’est la rencontre avec le pilote de ce Cessna qui a inspiré l’auteur. Bien que romancé, Le Serment de Piana est le fruit d’un travail d’investigation et de discussion avec chacun des acteurs du crash. « Chacun dans sa journée a vécu des choses totalement différentes. Par exemple on n’imagine pas forcément que le pilote de la sécurité civile, je ne dis pas que le sauvetage en mer était un événement banal, mais lui dans cette journée-là, il a vécu des tas d’autres choses qui peuvent être aussi dramatique ou en tout cas peu banales pour nous », continue François Suchel.

Un incroyable sauvetage qui a fait la Une des médias. Patrice Roubaud, qui figure dans le roman était l’un des premiers journalistes à couvrir l’accident. « Cette histoire est assez extraordinaire. Le sang-froid de ces deux pilotes, quand on regarde le déroulé des choses ça paraît assez incroyable. Mais on peut arriver parfois, en aéronautique à des choses assez extraordinaires. En tout cas, c’est un super happy end », estime le journaliste.

Le Serment de Piana, un roman que François Suchel a voulu dédier en préface à tous ceux qui œuvrent jour après jour à sauver des vies humaines.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture livres transports aériens économie transports