Madame Corse n'est pas hostile à une réforme constitutionnelle

Jacqueline Gourault, la Madame Corse du gouvernement, est en visite en Corse ce vendredi. Arrivée tôt dans la matinée, elle a enchaîné les rendez-vous au siège de la Collectivité territoriale unique de Corse à Ajaccio avec Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni.

Jacqueline Gourault, la Madame Corse du gouvernement, a été accueillie par les deux dirigeants nationalistes, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni, vendredi à Ajaccio, au siège de la nouvelle Collectivité territoriale unique de Corse, a constaté une journaliste de l'AFP.

Arrivée vers 08H45, Jacqueline Gourault, qui a seulement déclaré être « ravie d'être ici », a entamé sa journée par un entretien avec Gilles Simeoni, le dirigeant du mouvement autonomiste « Femu a Corsica » et président du Conseil exécutif de Corse. 



« Sur le fond, nous avons acté deux axes de travail principaux. Le premier axe, c’est, bien sûr, la mise en place et la réussite de la nouvelle collectivité de Corse, qui est un chantier considérable et extrêmement important. Et le deuxième axe, qui est effectivement une réussite au plan politique, c’est celui d’avoir acté ensemble la nécessité d’inscrire notre dialogue dans la perspective de la révision constitutionnelle générale qui est prévue. La question est donc claire : comment faire prendre en compte nos revendications pour qu’elles soient inscrites dans une révision constitutionnelle qui permettra de les satisfaire ? » a précisé Gilles Simeoni.


Elle a ensuite rencontré Jean-Guy Talamoni, le dirigeant du mouvement indépendantiste « Corsica Libera » et président de l'Assemblée de Corse. « Ce qui est d’ores et déjà acté, c’est qu’il y aura un travail s’agissant de la révision constitutionnelle et de la façon de prendre en compte les demandes de la Corse dans le cadre de cette révision constitutionnelle. On est aujourd’hui clairement en présence d’un déblocage de la question constitutionnelle. […] Ce qui est de bon augure. À ce stade, il faut demeurer prudent. Mais en tout cas, cette première étape a été franchie de manière positive nous le pensons », a souligné Jean-Guy Talamoni.

Les deux élus nationalistes, reconduits à la tête des institutions de l'île de beauté le 2 janvier après la victoire écrasante (56,5%) de leur liste commune « Pè a Corsica » au second tour des élections territoriales le 10 décembre dernier, se sont ensuite exprimés devant la presse, pendant que Jacqueline Gourault a été reçue à la préfecture.
 

Intervenants : Jacqueline Gourault Ministre auprès du ministre de l'Intérieur ; Gilles Simeoni Président du Conseil exécutif de Corse ; Jean-Guy Talamoni Président de l'Assemblée de Corse ; Jean-Charles Orsucci Elu de l'Assemblée de Corse "Andà per dumane ; Valérie Bozzi Elue de l'Assemblée de Corse "Voir plus grand" ; Jean-Martin Mondoloni Elu de l'Assemblée de Corse "A strada di l'avvene" Reportage : MORET Dominique ; LUCIANI Lionel ; Guichard Frédéric



L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Corse ViaStella
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité