Marchés publics – Le 1er adjoint au maire de Centuri condamné en appel

Jacques Kappas (au centre) lors du procès des marchés publics irréguliers de la mairie de Centuri, en avril 2017 / © FTVIASTELLA
Jacques Kappas (au centre) lors du procès des marchés publics irréguliers de la mairie de Centuri, en avril 2017 / © FTVIASTELLA

Jacques Kappas, premier adjoint du maire de Centuri (Haute-Corse) a été condamné mercredi par la cour d’appel de Bastia pour corruption dans un dossier d’infractions au code des marchés publics.

Par GB / France 3 Corse ViaStella

Jacques Kappas, qui était entrepreneur et conseiller municipal à l'époque des faits, a été condamné à un an de prison avec sursis, un an d’inéligibilité et 2 500 euros d'amende pour corruption.

La cour d'appel de Bastia a en revanche relaxé l'élu des chefs de complicité de favoritisme et prise illégale d’intérêts. Il était le seul des cinq prévenus poursuivis en première instance en avril 2017 à avoir fait appel du jugement.

Jacques Kappas avait été jugé aux côtés de l'ancien maire de la commune et de trois entrepreneurs dans le cadre d’une enquête sur des marchés publics passés par la commune de Centuri de 2011 à 2013 pour rénover l'église, le monument aux morts et l'école de cette petite commune du Cap Corse.

Elu maire en 2014, David Brugioni avait dénoncé ces marchés publics passés sans publicité.

Sur le même sujet

Tema pêche : découverte des techniques et de l’environnement grâce à un guide professionnel

Les + Lus