Pass sanitaire : ce qui change aujourd'hui

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.S.

En cas de schéma vaccinal incomplet, le pass sanitaire pourra être désactivé à partir de ce samedi 15 janvier. Voici les nouvelles modalités qui entrent en vigueur dès aujourd'hui.

Un pass sanitaire désactivé. C'est ce que risquent à partir de ce samedi les Français âgés entre 18 et 64 ans n'ayant pas effectué leur dose de rappel. 

"Au-delà de cette date, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n'est plus valide", souligne le gouvernement.

En effet, dès aujourd'hui, les règles évoluent pour les personnes comprises dans cette classe d'âge :

  • Pour celles qui ont déjà reçu deux doses de vaccin, elles doivent effectuer leur dose de rappel dans un délai maximal de sept mois à compter de leur dernière injection ou infection. 
  • Pour les personnes qui ne sont pas encore éligibles à la dose de rappel, leur certificat initial monodose ou deux doses reste valide.

Néanmoins, le délai de validité du certificat de vaccination sans injection de rappel passera à 4 mois au lieu de 7 mois à partir du 15 février prochain.

Concernant les plus de 65 ans, cette règle du rappel est déjà en vigueur depuis le 15 décembre.

Pour ceux qui ont eu le Covid

  • Les personnes ayant contracté le Covid et qui ont déjà reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna) disposent d'un délai de sept mois pour effectuer la deuxième dose.
  • En revanche, précise le site du gouvernement, "si vous avez reçu une dose de vaccin et que vous avez eu le Covid-19 plus de quinze jours après l'injection, le rappel est à faire six mois après l'infection".
  • Les personnes qui ont eu le Covid et reçu une dose de Janssen après l'infection doivent effectuer leur rappel au plus tard deux mois après l'injection.

Pour y voir plus clair, le ministère de la Santé a mis à disposition un simulateur sur son site. En y entrant son âge, le nom de son vaccin et la date de sa dernière injection, on obtient le jour d'expiration de son pass.

Selon les chiffres du ministère de la Santé, entre 500.000 et 700.000 personnes n'ayant pas fait leur rappel de vaccin à temps pourraient voir leur pass sanitaire désactivé à partir d'aujourd'hui.

Ce samedi matin, l'une de nos équipes s'est rendue au centre de vaccination de Sarrola-Carcopino, près d'Ajaccio :

durée de la vidéo : 45sec
Centre vaccination Baleone ©FTV