Paul-André Contadini transféré au centre pénitentiaire de Borgo

Retour en Corse pour Paul-André Contadini. Détenu jusqu'à présent à la maison d'arrêt de Fresnes, ce militant nationaliste a été transféré, lundi 23 novembre, au centre pénitentiaire de Borgo.

ARCHIVES - Des gendarmes devant le centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse)
ARCHIVES - Des gendarmes devant le centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse) © France 3 Corse ViaStella

Paul-André Contadini, détenu à Fresnes en région parisienne depuis le 11 décembre 2012, avait fait une grève de la faim durant 17 jours en septembre dernier pour obtenir son rapprochement en Corse.
Un acte qui avait notamment entraîné des rassemblements de lycéens qui réclamaient, comme la Ligue des droits de l'Homme, une amnistie des détenus corses.

 

Paul-André Contadini (au centre de l'image) sur le tarmac de l'aéroport de Bastia, le 23 novembre 2015
Paul-André Contadini (au centre de l'image) sur le tarmac de l'aéroport de Bastia, le 23 novembre 2015 © France 3 Corse ViaStella

 

Rappel des faits
Paul-André Contadini avait été arrêté en décembre 2012, quelques heures avant une série d'attentats contre des résidences secondaires en Corse, une "nuit bleue" revendiquée par le Front de libération nationale de la Corse (FLNC). Il a été condamné à cinq ans d'emprisonnement le 23 janvier 2015, pour détention et transport d'explosif en vue de préparer une destruction et contrebande de marchandise prohibée.

La cour de cassation a annulé cette condamnation ce mercredi 18 novembre, estimant que la cour d'appel de Paris aurait dû se déclarer incompétente puisque "les faits dont elle est saisie ne constituent pas des actes de terrorisme". Le jeune nationaliste sera de nouveau jugé devant la cour d'appel de Paris.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société