• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Peinture : Palneca source d’inspiration d’une série de tableaux signée Paul-Luc Bartoli 

© Jean-André Marchiani/FTVIASTELLA
© Jean-André Marchiani/FTVIASTELLA

Pierre-Luc Bartoli avait en tête une série de tableaux sur les paysages insulaire depuis ses débuts. Celui qui vit désormais à Paris a enfin trouvé l'inspiration. Son exposition est à découvrir du 28 septembre au 30 octobre 2018 à la Galerie Gare de Marlon à Paris. 

Par France 3 Corse ViaStella

C'est dans sa maison avec une vue imprenable sur Palneca que Pierre-Luc Bartoli vient tous les étés se ressourcer.

Et c’est toujours en compagnie de ses tableaux que le peintre d’origine corse revient dans le village de son enfance. « Le contraste entre l’atelier parisien et ma maison au village m’intéresse. J’ai énormément besoin des deux pans », souligne-t-il. 

 
Peinture : Palneca source d’inspiration d’une série de tableaux signée Paul-Luc Bartoli 
Intervenants -Pierre-Luc Bartoli, Peintre. Equipe - Yael Benamou ; Caroline Ferrer ; Jean-André Marchiani.


Pour la première fois de sa carrière, il dédie une série de tableaux aux paysages insulaires corses. Le premier réalisé représente trois pins dans un sous-bois ni abstrait ni vraiment réaliste. Pierre-Luc Bartoli appelle ça : un accident contrôlé
 

Laisser parler ses souvenirs


Une quarantaine de tableaux ont suivi. Mais c'est loin du Taravo que châtaigniers et pins ont vu le jour. « Je les ai peints dans mon atelier à Paris, la plupart du temps sans croquis préparatoire. Je préfère me baser uniquement sur des flashs et des ressentis. Quelque chose qui soit au plus loin de l’image que je peux avoir au départ, pour mieux la recréer », précise le peintre. 

Éviter à tout prix le tout narratif pour laisser parler ses souvenirs. Des souvenirs qu'il a mis des années à projeter sur un tableau. « Cette série représente pour moi beaucoup de choses. D’abord une grande implication affective. Je ne sais pas si on peut parler d'hommage de mon village, mais une obsession picturale qui me travaille depuis très longtemps », complète Pierre-Luc Bartoli. 

Une obsession picturale qui est à découvrir tout le mois d'octobre à la galerie Gare de Marlon dans le marais à Paris.


 

Sur le même sujet

Oscaro racheté par la maison mère d'Autodis

Les + Lus